Mick Schumacher signe chez Haas pour ses débuts en F1 en 2021

Publié le , modifié le

Auteur·e : Alexandra Lopez
Mick Schumacher
Le pilote allemand Mick Schumacher | ANDREJ ISAKOVIC / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Pour ses débuts en Formule 1, Mick Schumacher, fils du septuple champion du monde Michaël, s'est engagé dans l'écurie américaine Haas. Un contrat de plusieurs années qu'il honorera dès 2021 aux côtés du pilote Russe Nikita Mazepin.

Mick Schumacher, le fils du septuple champion du monde Michael Schumacher, a signé chez Haas pour faire ses débuts en Formule 1 dès la saison prochaine aux côtés du pilote Russe Nikita Mazepin. C'est une alliance prévue sur du long terme entre le pilote allemand et l'écurie américaine qui permet au jeune de 21 ans de voir son rêve devenir réalité.

"La perspective d'être sur la grille l'an prochain me rend incroyablement heureux et me laisse sans voix", a réagi Schumi Jr. "Je voudrais remercier Haas, Ferrari et sa filière de jeunes pilotes pour m'avoir fait confiance. Je veux aussi reconnaître le rôle de mes parents et leur envoyer mon amour: je sais que je leur dois tout."

" J'ai toujours cru que ce rêve deviendrait réalité ! Courir pour l'écurie Haas F1 l'année prochaine est un sentiment incroyable , je n'aurais pas pu être plus heureux."

"Mick a gagné des courses (2), s'est offert des podiums (10) et a brillé contre des talents assez exceptionnels en 2020. Je suis convaincu qu'il a mérité l'opportunité d'être promu en F1 grâce à ses performances", justifie le team principal de Haas Guenther Steiner, anticipant d'éventuelles critiques qui estimeraient que l'Allemand a surtout gagné sa place grâce à son nom et ses liens avec Ferrari. "C'est un rêve qui se réalise, un rêve après lequel je cours depuis mes trois ans", a déclaré le jeune pilote. "Ça arrive enfin et c'est génial ! (...) Je n'ai jamais perdu de vue cette idée, j'ai toujours été optimiste et convaincu que j'allais y arriver. C'est plus difficile quand les résultats ne sont pas là, donc c'est très bien qu'ils soient arrivés cette année en F2 (il est leader du championnat à une manche de la fin, ndlr), et la saison 2018 en F3 (qu'il a remportée, ndlr) a aussi montré que je ne suis pas un trop mauvais pilote, je crois !"

Pour se préparer, l'Allemand participera aux essais libres 1 du Grand Prix d'Abu Dhabi le 11 décembre ainsi qu'aux tests de fin de saison sur ce même circuit de Yas Marina le 15 décembre. "Mon approche pour l'an prochain est de progresser comme pilote et de donner le meilleur. Ça sera un défi, mais je sais que l'équipe a ce qu'il faut pour me permettre de grandir.

à voir aussi Formule 1 : Mick Schumacher, troisième du nom après son père et son oncle Formule 1 : Mick Schumacher, troisième du nom après son père et son oncle