Ron Dennis
Ron Dennis | AFP

McLaren: Ron Dennis sur le départ

Publié le , modifié le

Après 35 ans à la tête de McLaren, Ron Dennis va être obligé de quitter son poste de président du groupe. En conflit avec l'actionnaire franco-saoudien Mansour Ojjeh, qui détient comme lui 25 % des parts, ainsi qu'avec le fonds souverain de Bahreïn, Muntalakat (qui possède 50 %), Dennis a été mis à pied vendredi soir. Son appel devant la Haute Cour de Londres suite à cette mise à l'écart a été rejeté et la porte de sortie se rapproche donc pour lui.

Avec l'aide d'un consortium chinois, l'homme de 69 ans avait tenté en vain de rassembler des fonds pour prendre le contrôle du groupe. Si ce départ est confirmé, il s'agirait d'un gros tremblement de terre dans le monde de la Formule 1, où Ron Dennis a toujours tenu un rôle prépondérant depuis 1981, lorsqu'il a pris le contrôle total de McLaren. Avec Dennis à sa tête, McLaren a connu les plus beaux succès en F1 après Ferrari. L'écurie a en effet remporté 10 titres avec cinq pilotes différents: Niki Lauda, Alain Prost, Ayrton Senna, Mika Hakkinen et Lewis Hamilton, ainsi que sept titres de champion du monde des constructeurs. Depuis quelques saisons déjà, McLaren ne parvient pas à rester au contact des leaders et l'association avec Honda s'est avéré être un échec cuisant.

Romain Bonte