Carlos Sainz Jr, le nouveau pilote McLaren
Carlos Sainz Jr, le nouveau pilote McLaren | AFP - OLI SCARFF

McLaren remet les compteurs à zéro

Publié le , modifié le

L'écurie britannique de Formule 1 McLaren a présenté sa monoplace pour 2019, la MCL34, et la paire de pilotes entièrement nouvelle qui en prendra le volant, le Britannique Lando Norris et l'Espagnol Carlos Sainz. C'est la première depuis 2007 que l'équipe repart avec un duo new look. 2018 a marqué le début d'une période de transition pour l'équipe, qui remanie son encadrement dans le but de remédier à sa dégringolade en fond de la grille ces dernières années (9e constructeur en 2017, 6e en 2018).

Pour arrêter la dégringolade, McLaren a décidé de changer. Ses habitudes et ses hommes. "Nous sommes en pleine reconstruction", a d'ailleurs rappelé le PDG de McLaren Racing, l'Américain Zak Brown, lors de la présentation qui s'est tenue au QG de Woking. "Nous sommes tous dévoués, motivés et unis dans notre ambition de ramener McLaren à la compétitivité et la MCL34 n'est que le début de ce processus", insiste-t-il dans un communiqué.

Le nouveau directeur général, l'Allemand Andreas Seidl, transfuge de Porsche en endurance, prendra ses fonctions le 1er mai. Le nouveau directeur technique James Key, chipé à Toro Rosso, doit aussi débuter dans l'année. Côté pilotes, c'est la première fois depuis 2007 que l'écurie engage une paire entièrement renouvelée. 

Deux pilotes de moins de 25 ans

Sainz, 24 ans, évolue en F1 depuis 2015, d'abord avec Toro Rosso puis avec Renault. Le "rookie" Norris, 19 ans, devient lui le plus jeune Britannique et le plus jeune pilote aligné par McLaren dans la catégorie reine du sport automobile. "C'est beaucoup sur mes épaules mais je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose. Je vais essayer d'en tirer un effet positif", a promis le jeune homme. "Mon hiver a été chargé entre l'entraînement, les séances au simulateur et de nombreuses réunions avec les ingénieurs, a abondé Sainz. Je me sens bien préparé. (...) La voiture aussi est prête, a-t-il poursuivi. Nous pourrions aller tester dès demain."

Motorisée par Renault pour la deuxième année, après l'échec du partenariat avec Honda, la McLaren demeure orange et bleue sur ses ailerons avant et arrière, simplifiés pour permettre aux monoplaces de se suivre et donc de se dépasser moins difficilement. Au cours de l'hiver, l'équipe a ajouté trois marques à son portefeuille de sponsors, dont le cigarettier British American Tobacco, de retour en F1 après près de 15 ans d'absence.
 

France tv sport francetvsport