Maldonado : "Nous progressons rapidement"

Maldonado : "Nous progressons rapidement"

Publié le , modifié le

Le Vénézuélien Pastor Maldonado est revenu sur sa victoire surprise au Grand Prix d'Espagne. Le pilote Williams, loin d'être rassasié, confie qu'il espère continuer à progresser et se félicite d'un championnat du monde plus ouvert que jamais.

 Vous avez rendu visite à l'équipe Williams à Oxfordshire, quelle était l'ambiance ?

Pastore Maldonado : "Je suis arrivé à l'usine ce matin et toutes les personnes que j'ai croisées m'ont chaleureusement félicité et il se dégageait beaucoup d'optimisme à propos de ce que pouvons réaliser cette saison. Nous avons eu ensuite une réunion avec tous les membres de l'équipe ce qui m'a permis de remercier tout le monde pour le travail accompli".

Après votre victoire à Barcelone, pensez-vous avoir une chance de gagner à nouveau dès le GP de Monaco ? 

P.M : "On fera de notre mieux. Notre "package" est en constante amélioration et même si nous n'avons pas la voiture la plus rapide à l'heure actuelle, nous progressons rapidement. J'ai toujours apprécié le tracé de Monaco et après ma victoire de dimanche, je suis plus que jamais en confiance."

L'an passé, Williams n'avait inscrit que 5 points au championnat du monde alors que cette saison, vous avez déjà gagné un grand prix. Comment expliquez-vous ce brusque changement de performances ?

P.M : "Nous avons une nouvelle équipe technique et son impact est déjà très positif. De mon côté, j'ai également plus d'expérience que l'an passé et cela m'aide certainement. Je ne pense pas qu'il y ait une raison majeure pour expliquer notre progression mais plutôt un ensemble de petits changements qui, mis bout-à-bout, nous aident à être plus compétitifs sur la piste."

Vous n'avez montré aucun signe de nervosité quand vous batailliez avec Fernado Alonso à Barcelone. Est-ce que c'est parce que vous avez retenu les leçons de votre expérience à Melbourne quand vous étiez sorti de la piste dans le dernier tour ? 

P.M : "A Melbourne, j'attaquais à fond pour permettre à l'équipe de récolter le maximum de points et j'ai peut-être poussé trop fort. Après la saison passée, l'équipe voulait vraiment prendre un bon départ au championnat du monde et je tenais à décrocher le meilleur classement possible. J'ai beaucoup appris de cette expérience et cela a certainement fait de moi un meilleur pilote à Barcelone. Fernando est un sacré compétiteur, très talentueux, donc la bataille a été très dure mais cette fois j'ai pu prendre le dessus."

Certaines personnes disaient que vous étiez un pilote "pistonné", arrivé en F1 uniquement grâce à vos sponsors. Pensez-vous que votre victoire a fait taire ces critiques ? 

P.M : "J'ai conscience d'être très chanceux d'avoir ces incroyables sponsors vénézuéliens. Ils m'ont incontestablement aidé à parvenir en F1 mais il faut savoir aussi que cet argent sert à développer la monoplace, ce qui est crucial quand on vise la victoire. Je ne fais pas attention à ces remarques et je préfère donner ma réponse sur la piste et en faisant mon boulot du mieux possible pour aider l'équipe. Heureusement ma victoire en Espagne a démontré que j'avais le talent pour faire partie des meilleurs pilotes."

Cinq vainqueurs en cinq courses depuis le début de la saison. Pensez-vous que cette imprévisibilité soit bonne pour la F1 ?

P.M : "Cela faisait de nombreuses années que la compétition n'avait pas été aussi ouverte et avoir une telle concurrence entre les pilotes et les écuries est une bonne chose selon moi. C'est ennuyeux pour les fans de F1 quand un seul pilote domine le championnat. Cette saison, je trouve que ça ressemble un peu au GP2 avec des pilotes qui jouent un rôle important dans la performance de la voiture. Les pneus permettent aussi aux équipes d'avoir différentes stratégies et de faire de bons résultats en cas de pari gagnant. Nous avons beaucoup travaillé pour que nos pneumatiques soient les plus efficaces et cela a payé en Espagne où j'ai pu faire un plus long run final que les autres." 

francetv sport @francetvsport