Jorge Lorenzo, Yamaha
Jorge Lorenzo au guidon de sa Yamaha | PETER LIM

Lorenzo et Rossi dans leur jardin au Qatar

Publié le , modifié le

Jorge Lorenzo et Valentino Rossi, nouveaux partenaires chez Yamaha, sont les grandissimes favoris du Grand Prix du Qatar ouvrant la saison de moto ce vendredi. Seuls vainqueurs sur le circuit de Losail encore en activité, les deux pilotes devront se méfier de la doublette Honda Pedrosa-Marquez. L'écurie Ducati voudra elle prouver qu'elle compte jouer les premiers rôles.

Cette saison 2013 de MotoGP devrait se résumer à une bataille entre la doublette Yamaha (Lorenzo, Rossi) et son homologue Honda (Pedrosa, Marquez). Très à l'aise sur le circuit de Losail, lieu de cette première course de la saison, les deux pilotes Yamaha peuvent prendre un ascendant. Champion du monde en titre, Jorge Lorenzo s'était imposé l'an passé au Qatar et a signé un succès dans chaque catégorie (en 250 cc de 2005 à 2007 et en 125 cc en 2004) depuis la première édition de ce Grand Prix en 2004. Quant à son coéquipier italien Valentino Rossi, il a gagné trois fois au Moyen-Orient. Même s'il ne s'y est plus imposé depuis 2010, le nonuple champion du monde aura les crocs après un an passé dans l'ombre chez Ducati.

Pedrosa pour conjurer le sort

Casey Stoner et Sete Gibernau retraités, les deux pilotes Yamaha demeurent les seuls lauréats en activité de ce GP dans la catégorie reine. Losail est en revanche l'un des seuls circuits, avec Silverstone, où ne s'est jamais imposé l'un de leurs principaux rivaux pour le titre mondial, Dani Pedrosa (Honda). Trois fois vice-champion du monde (2007, 2010, 2012) et deux fois troisième (2008, 2009), l'Espagnol court toujours après une première couronne en MotoGP. Parti de la septième position pour terminer sur les talons de Lorenzo l'an passé, Pedrosa pourrait cette fois décrocher la timbale. Cinq fois sur six en haut de la feuille des temps lors des essais hivernaux de Sepang en Malaisie, le pilote de 27 ans semble afficher une belle forme en ce début de saison.

Son nouveau coéquipier chez Honda Marc Marquez, vainqueur l'an  passé à Losail en Moto 2 et champion du monde de la catégorie, cherchera également à offrir une victoire à l'écurie nippone au Qatar, deux ans après le succès de Casey Stoner. En cas de victoire, l'Ibère égalerait Jarno Saarinen et Max Biaggi, montés sur la plus haute marche du podium dès leur première course dans la cour des grands en 1973 et 1998. Enfin, Ducati, trois fois vainqueur de ce Grand Prix entre 2007 et 2009 avec Stoner, cherchera à revivre ces riches heures grâce notamment à Andrea  Dovizioso, toujours très à l'aise sur ce circuit. Randy De Puniet (Aspar Aprilia), seul Français engagé, tentera lui de faire mieux que la saison dernière où il avait terminé 13e, mais aura surtout comme objectif de terminer meilleur pilote de CRT, une catégorie de motos moins rapides utilisant un moteur de série de 1 000 cm³ dans un châssis libre.

Zarco et Rossi espoirs tricolores

En Moto 2, avec le départ de Marquez, l'Espagnol Pol Espargaro, vice-champion du monde de la catégorie la saison passée aura le statut de grand favori au guidon de sa Pons-Kalex. Statut confirmé lors des essais de Valence et de Jerez qu'il a dominés sans partage. Dixième du championnat l'an passé, le Français peut viser le podium à l'issue du GP de Valence le 10 novembre prochain. En Moto 3, grâce aux Espagnols Maverick Vinales, Luis Salom, Alex Rins ou le  cadet des Marquez, Alex, les monocylindres KTM, seront bien difficiles à battre cette année. Vainqueur de son premier GP l'an passé au Mans Louis Rossi vise le Top 10 au guidon de sa Tech 3. Neuvième au Qatar en 2012, le Sarthois doit montrer les muscles d'emblée à Losail.

Jerome Carrere