Lewis Hamilton Monza
Le pilote britannique Lewis Hamilton | AFP - OLIVIER MORIN

Lewis Hamilton s'offre une nouvelle pole-position à Monza

Publié le , modifié le

Lewis Hamilton, solide leader du classement général du championnat du monde, a signé une nouvelle pole-position ce samedi au Grand Prix d'Italie. Sur le circuit de Monza, le champion du monde en titre a encore été le plus rapide des qualifications pour la septième fois de suite. Sur la saison, il en est déjà à 11 poles pour 12 Grands Prix. La Scuderia Ferrari, à domicile, n'a pas réussi à enrayer l'implacable Mercedes. L'écurie italienne place toutefois ses deux pilotes, Kimi Raïkkönen et Sebastian Vettel, en 2e et 3e position. Nico Rosberg, lui, partira 4e.

Les Grands Prix se suivent et se ressemblent pour Lewis Hamilton. Dimanche sur le circuit de Monza, le Britannique partira une nouvelle fois en pole-position. C'est la 11e fois de la saison en 12 courses. S'il signe à nouveau la pole à Singapour le 20 septembre prochain, il égalera le record d'Alain Prost datant de 1993, année où le Français avait réalisé 12 poles sur les 13 premières courses. C'est une domination presque sans partage pour Hamilton. Il n'a failli qu'une fois, en Espagne, où il avait été devancé par son coéquipier Nico Rosberg. Cette fois, l'Allemand n'a pu se mêler à la lutte puisqu'il a terminé 4e, à trois dixièmes d'Hamilton. Son moteur a été changé avant les qualifications, pendant la pause de  midi, à cause d'un problème survenu samedi matin pendant les derniers essais  libres. Avec son ancien moteur, un peu moins puissant, il n'avait pas réussi à  faire mieux que les pilotes de la Scuderia.

Ferrari en embuscade

Entre les deux Flèches d'Argent, Ferrari a tenté de faire de la résistance en plaçant ses deux monoplaces. Le Finlandais Kimi Raïkkonen partira aux côtés d'Hamilton, devant Sebastian Vettel. Vainqueur en Hongrie, l'Allemand quatre fois champion du monde espère bien jouer un mauvais tour à Hamilton qui reste sur un succès en Belgique devant Rosberg. "C'est un résultat fantastique pour nous. Chaque fois qu'on passe devant  les tribunes, ici, on ressent quelque chose de spécial", a dit Vettel, pas déçu d'avoir dû s'avouer vaincu, pour une fois, par son coéquipier finlandais. "Iceman" n'est plus parti de la 1re ligne depuis le GP de Monaco, en 2009. Le troisième à Hungaroring, le Français Romain Grosjean a pris la 8e place des qualifications à Monza.

La grille de départ (sous réserve de changement en fonction d'éventuelles pénalités)

1re ligne:
Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)
Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari)
2e ligne:
Sebastian Vettel (GER/Ferrari)
Nico Rosberg (GER/Mercedes)
3e ligne:
Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes)
Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes)
4e ligne:
Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes)
Romain Grosjean (FRA/Lotus-Mercedes)
5e ligne:
Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes)
Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari)
6e ligne:
Pastor Maldonado (VEN/Lotus-Mercedes)
Felipe Nasr (BRA/Sauber-Ferrari)
7e ligne:
Will Stevens (GBR/Marussia-Ferrari)
Roberto Merhi (ESP/Marussia-Ferrari)
8e ligne:
Jenson Button (GBR/McLaren-Honda)
Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda)
9e ligne:
Carlos Sainz Jr (ESP/Toro Rosso-Renault)
Max Verstappen (NED/Toro Rosso-Renault)
10e ligne:
Daniil Kvyat (RUS/Red Bull-Renault)
Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-Renault)