Lewis Hamilton Mercedes
Le pilote britannique Lewis Hamilton | AFP - SHINTARO NAKANE

Lewis Hamilton s'impose dans le Grand Prix du Japon

Publié le , modifié le

Après son abandon à Singapour, le champion du monde en titre, Lewis Hamilton, a renoué avec le succès sur le circuit de Tokyo. Au Japon, il a fait preuve d'autorité pour dompter l'ambition de son partenaire Nico Rosberg, parti en pole-position, mais finalement deuxième. Sebastian Vettel, vainqueur à Singapour, termine troisième. Le Britannique Hamilton creuse l'écart au classement général avec 48 points d'avance sur Rosberg. Avant un troisième titre mondial de plus en plus probable, Hamilton a égalé Ayrton Senna avec un 41e succès en F1.

La révolte grondait dans le paddock. Vettel qui s'impose à Singapour. Rosberg qui signe sa deuxième pole-position au Japon. La concurrence n'avait pas encore abdiqué et l'abandon de Lewis Hamilton à Singapour laissait une place au rêve pour les deux pilotes allemands. Mais sur le circuit de Tokyo où il n'a finalement pas plu contrairement à ce qu'espérait Nico Rosberg, Hamilton a prouvé qui était le patron. Parti derrière son coéquipier chez Mercedes, le champion du monde en titre a pris un meilleur départ et est passé en tête dès le premier virage. S'est suivi un long cavalier seul qui l'a emmené vers , son huitième succès cette saison (en 14 courses), son 41e en carrière, soit autant que le pilote brésilien Ayrton Senna, ancien triple champion du monde.

A cinq Grand Prix de la fin, Hamilton a 48 points d'avance sur Nico Rosberg (277 à 229), deuxième ce dimanche après être tombé à la 4e place en début de course. Il n'est plus très loin d'égaler à nouveau le Brésilien et de remporter un troisième titre mondial. Son principal rival, Rosberg, l'a d'ailleurs admis sur le podium, aller chercher Hamilton risque d'être compliqué. "Il fallait que je gagne aujourd'hui, ça se présente mal", a-t-il avoué. Vettel, avec ce 10e podium de la saison, consolide sa 3e place. Il pouvait avoir le sourire après la course. "Ca fait du bien de revenir sur ce podium", a dit  l'Allemand, pour qui la Scuderia continue à "avancer dans la bonne direction". Enfin, Sébastien Grosjean, parti en huitième position sur la grille, a terminé septième de la course. Le Français est neuvième au classement général à 22 points du Russe Daniil Kvyat (66 à 44).