Lewis Hamilton
Lewis Hamilton célèbre sa victoire en Malaisie | AFP PHOTO / Ed Jones

Lewis Hamilton en roue libre en Malaisie

Publié le , modifié le

Parti en pole position, Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté sans jamais être inquiété le Grand Prix de Malaisie de Formule 1. Son coéquipier Nico Rosberg, vainqueur en Australie il y a deux semaines, a pris la deuxième place du jour et confirme la domination de Mercedes en ce début de saison 2014. Sebastian Vettel complète le podium et offre à Red Bull ses premiers points de l'année.

Lewis Hamilton tient sa revanche. Contraint à l'abandon il y a deux semaines en Australie, lors de la première course de la saison, le Britannique a réalisé un week-end absolument parfait en Malaisie. Meilleur temps des qualifications, pole position, meilleur tour et victoire ce dimanche : le champion du monde 2008 a envoyé un message. Et quel message, car jamais Hamilton n'a été inquiété sous la chaleur de Sepang, dominant de bout en bout la course disputée sur piste sèche (alors qu'il avait beaucoup plu depuis jeudi). 

"C'est incroyable, je suis très reconnaissant envers mon équipe et je veux dédier cette victoire aux victimes de la tragédie d'il y a trois semaines", a déclaré Hamilton sur le podium. La course avait été précédée d'une minute de silence en hommage aux disparus du Boeing du vol MH370.

La Mercedes de Lewis Hamilton
La Mercedes de Lewis Hamilton

Le retour de Vettel

Pour la 23e victoire de sa carrière -sa première depuis le GP de Hongrie en juillet 2013-, le pilote britannique a offert à Mercedes son deuxième succès en deux courses cette saison. Nico Rosberg s'était en effet imposé il y a 15 jours en Australie : deuxième ce dimanche, l'Allemand conforte le règne des Flèches d'Argent sur ce début de saison. 

Le podium de Vettel confirme lui le retour en forme de l'écurie quadruple championne du monde en titre, même si son coéquipier Daniel Ricciardo a abandonné après une avalanche de soucis en course. La 4e place est allée à un autre champion du monde, l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), au terme d'une jolie passe d'armes avec l'Allemand Nico Hülkenberg (Force India). Enfin, deux semaines après avoir abandonné, le Français Romain Grosjean a cette fois-ci bien terminé la course, mais a échoué à la porte des points (11e).

Le classement du GP de Malaisie:

1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes), les 310,408 km en 1 h 40:25.974
2. Nico Rosberg (GER/Mercedes) à 17.313
3. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) à 24.534
4. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) à 35.992
5. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) à 47.199
6. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) à 1:23.691
7. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) à 1:25.076
8. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) à 1:25.537
9. Kevin Magnussen (DEN/McLaren-Mercedes) à 1 tour
10. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Renault) à 1 tour
11. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) à 1 tour
12. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) à 1 tour
13. Kamui Kobayashi (JPN/Caterham-Renault) à 1 tour
14. Marcus Ericsson (SWE/Caterham-Renault) à 2 tours
15. Max Chilton (GBR/Marussia-Ferrari) à 2 tours

Les classements du Championnat du monde:

Pilotes:
1. Nico Rosberg (GER) 43 pts
2. Lewis Hamilton (GBR) 25
3. Fernando Alonso (ESP) 24
4. Jenson Button (GBR) 23
5. Kevin Magnussen (DEN) 20
6. Nico Hülkenberg (GER) 18
7. Sebastian Vettel (GER) 15
8. Valtteri Bottas (FIN) 14
9. Kimi Räikkönen (FIN) 6
10. Felipe Massa (BRA) 6
11. Jean-Eric Vergne (FRA) 4
12. Daniil Kvyat (RUS) 3
13. Sergio Pérez (MEX) 1
   
Constructeurs:
1. Mercedes-AMG 68 pts
2. McLaren 43
3. Ferrari 30
4. Williams 20
5. Force India 19
6. Red Bull 15
7. Toro Rosso 7