Les Grands Prix d'Azerbaïdjan, du Japon et de Singapour annulés en raison de l'épidémie de coronavirus

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
La F1 suspendue

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La Formule 1 a annoncé ce vendredi que trois nouveaux Grands Prix n'auront pas lieu lors de la saison 2020. Les Grands Prix d'Azerbaïdjan, du Japon et de Singapour ont ainsi été annulés en raison de l'épidémie de Covid-19, dont les conséquences frappent de plein fouet la discipline automobile depuis plus de trois mois. Alors qu'elle devait initialement débuter le 15 mars dernier en Australie, la saison 2020 ne commencera que le 5 juillet prochain lors du Grand Prix d'Autriche.

Cela fait dorénavant sept. Sept épreuves des Championnats du monde de Formule 1 ont été annulées en raison de l'épidémie de Covid-19, qui perturbe grandement la saison 2020 de la reine des disciplines automobiles. Ce vendredi, la Formule 1 a annoncé que trois nouveaux Grands Prix ne se dérouleraient pas cette saison, au grand dam des fans de mécanique. Le Grand Prix d'Azerbaïdjan, reporté alors qu'il devait se tenir le 7 juin, le Grand Prix de Singapour du 20 septembre et le Grand Prix du Japon du 11 octobre, ont ainsi été annulés. "En raison des problèmes actuels posés par le Covid-19, nous et les organisateurs (...) avons décidé d'annuler ces courses pour la saison 2020", est-il écrit dans le communiqué publié ce vendredi par la Formule 1.

Pour les deux premiers, qui se déroulent en pleine ville à Bakou et Singapour, des questions de logistique ont prévalu dans la décision finale comme ce fut le cas à Monaco. "Le temps requis pour construire des circuits dans les rues a rendu l'accueil d'événements impossible en cette période incertaine", a ainsi écrit la Formule 1. Pour le Japon, "les restrictions de voyage en cours ont mené à la décision de ne pas maintenir la course" alors que le Grand Prix devait se dérouler le 11 octobre prochain et que le pays doit accueillir les Jeux Olympiques à l'été 2021. Après les Grands Prix d'Australie, des Pays-Bas, de Monaco et de France, la saison 2020 de Formule 1 se retrouve donc grandement amputée par l'épidémie de coronavirus, qui continue de sévir très fortement dans certaines parties du monde.

Une saison européenne élargie ?

Mais la Formule 1 démarrera bel et bien cet été. Le compte à rebours est lancé avec une première course à huis clos le 5 juillet prochain en Autriche. Huit dates sont pour le moment fixées jusqu'à début septembre et le Grand Prix d'Italie du 6 septembre. En revanche, de grosses incertitudes pèsent sur d'autres Grands Prix de la saison (Russie, États-Unis, Brésil, Mexique...). Pour pallier d'autres annulations, les dirigeants de la discipline envisagent un calendrier européen allongé avec d'autres dates pour de nouveaux Grand Prix sur le Vieux Continent.

à voir aussi Formule 1 : feu vert pour le GP de Grande-Bretagne grâce à une exemption sur la quarantaine Formule 1 : feu vert pour le GP de Grande-Bretagne grâce à une exemption sur la quarantaine

"Il y a une éventualité de disputer une saison européenne élargie, avec une ou deux courses de plus si besoin", a expliqué Ross Brawn, le directeur général de Formula One Group. "D'après ce que nous voyons aujourd'hui, Bahreïn et Abu Dhabi constitueront la conclusion de la saison. Ça nous en fait dix. Au milieu, on trouvera au moins cinq ou six bonnes courses." Comme le précise la Formule 1 dans son communiqué du jour, "la saison comptera entre 15 et 18 courses", et "le nouveau calendrier doit être publié avant le début de la saison en Autriche". Malgré les difficultés causées par l'épidémie de Covid-19, les fans de Formule 1 auront donc le droit à leur saison 2020.