La Manor Marussia
Alexander Rossi, au volant de la Manor Marussia au GP de Singapour | AFP - PHILIPPE LOPEZ

L'écurie Manor équipée de moteurs Mercedes en 2016

Publié le , modifié le

L'écurie Manor de Formule 1, miraculeusement sauvée début 2015, disposera en 2016 de moteurs Mercedes V6 turbo hybrides, les meilleurs du plateau, a annoncé la marque allemande dans un communiqué. Les Marussia-Ferrari de Will Stevens, Roberto Merhi et Alexander Rossi, depuis le Grand Prix de Singapour, n'ont marqué aucun point cette saison, avec un budget limité.

'écurie a été sauvée au printemps après avoir passé six mois  en redressement judiciaire, à la suite de l'accident mortel du pilote français  Jules Bianchi au GP du Japon il y a un an. Les monoplaces actuelles de Manor Grand Prix, son appellation officielle en  2015, sont en fait des Marussia de 2014 adaptées, sur certains points, à la  règlementation en vigueur. Les moteurs sont des blocs hybrides Ferrari de l'an  dernier, grâce à une dérogation accordée par les autres écuries.

Mercedes-AMG, la branche sportive de la marque à l'étoile, "anticipe" donc  sur le rachat probable de Lotus, actuellement motorisée par Mercedes, par  Renault, selon les termes de son principal responsable, Toto Wolff. La marque allemande continuera ainsi à fournir trois écuries clientes l'an  prochain, soit Williams, Force India et Manor Marussia, en plus de son écurie  principale. "C'est l'idéal en termes de capacités techniques et logistiques",  précise le chef de son département moteur, Andy Cowell.

La fourniture de moteurs de F1 rapporte à chaque motoriste de 15 à 20  millions d'euros, par an et par écurie cliente, selon les cas et les  estimations. Des remises sont parfois accordées quand l'écurie fait rouler, aux  essais ou en course, un jeune pilote soutenu par le motoriste. Cela pourrait être le cas, chez Manor GP en 2016, de l'Allemand Pascal  Wehrlein, âgé de 20 ans, qui vise cette saison, dans une Mercedes, le titre de  champion du DTM (Championnat allemand de voitures de tourisme). Il a déjà  effectué des séances d'essais dans des F1 à moteur Mercedes.

AFP