Charles Leclerc
Charles Leclerc, bientôt chez Ferrari. | AFP

Leclerc, Ricciardo... Le point sur le mercato de Formule 1

Publié le , modifié le

Le départ de Kimi Räikkönen, combiné à l'arrivée de Charles Leclerc chez Ferrari, continue de faire bouger la grille de départ de la saison 2019, qui se rajeunit. Au grand dam du Français Esteban Ocon, qui devrait être privé de baquet.

Hormis Mercedes, qui a décidé de conserver son quadruple champion du monde, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, les principales écuries ont été actives sur le mercato. Le transfert de l’intersaison est à mettre à l'actif de Renault. Daniel Ricciardo était en fin de contrat avec Red Bull, qui voulait le prolonger. Mais après cinq ans au volant de l’écurie autrichienne, l’Australien relève un nouveau défi et sera le leader de la marque au losange. Il sera accompagné par Nico Hulkenberg.

Un échange Räikkönen - Leclerc

Chez Red Bull, le départ de Daniel Ricciardo permet à Max Verstappen d’être propulsé leader, aux côtés de Pierre Gasly, qui quitte Toro Rosso. Le Français, 4e au Bahreïn et 6e en Hongrie, change de dimension. La fin d’une ère chez Ferrari. Kimi Räikkönen, huit ans au service de la Scuderia, change de baquet. Le Finlandais de 38 ans a annoncé son retour à Sauber, l’écurie de ses débuts, en 2001. Pour le remplacer, un pilote monégasque de 18 ans son cadet. Charles Leclerc quitte Sauber. Il accompagnera Sebastian Vettel. Leclerc s’est notamment illustré cette saison avec une 6e place en Azerbaïdjan, en avril, pour sa quatrième course en carrière.

Alonso quitte la F1, Kubica de retour ?

Une star quitte la F1. Fernando Alonso, double champion du monde avec Renault, va se tester sur le Championnat du monde d’endurance (WEC) et l’IndyCar. L’Espagnol Carlos Sainz Jr. et le Britannique, Lando Norris, seront au volant de McLaren en 2019. Le nouveau Jenson Button ?

Une vieille connaissance pourrait bien faire son retour. Absent des circuits de F1 depuis 2010, Robert Kubica est pressenti pour rejoindre Force India, l’écurie d’Esteban Ocon. Le grave accident du Polonais, en 2011, en rallye, l’a stoppé net. A 33 ans, le pilote de réserve de Williams cette saison espère se relancer.

Les Français : Romain Grosjean en stand-by, Esteban Ocon sur la sellette

Les pilotes français n’abordent pas la saison qui vient dans les meilleures dispositions. Si Pierre Gasly rejoint Red Bull, actuel troisième du championnat constructeurs, Esteban Ocon et Romain Grosjean sont toujours dans l’incertitude. Pire pour le premier, il ne devrait pas être de la partie l’an prochain. Force India ne lui réitère pas sa confiance et les autres écuries ne se sont pas manifestées pour le recruter. Ocon, qui s’est fendu d’un tweet évocateur, ne se fait plus trop d’illusions. Son année 2019 prochaine s’inscrit loin de la F1.    

Romain Grosjean n’est pas encore assuré de rester dans son écurie. Haas attend sans doute d’autres résultats probants du Français, après un début de saison catastrophique – 0 point en 8 courses. Depuis, il s’est relancé et a signé une 4e place en Autriche, en juillet. Romain Grosjean reste confiant, il devrait avoir un baquet la saison prochaine.« J'espère que la décision tombera rapidement J'ai montré ces derniers temps que j'étais au niveau que je devais avoir », a-t-il exprimé dans Beyond The Grid, le podcast officiel de la F1.

Victor Lengronne victorlengronne