Le patron de Mercedes met en garde Rosberg et Hamilton

Le patron de Mercedes met en garde Rosberg et Hamilton

Publié le , modifié le

Le directeur général de l'écurie Mercedes-AMG de Formule 1, l'Autrichien Toto Wolff, s'est dit prêt à sacrifier l'un de ses pilotes, Nico Rosberg ou Lewis Hamilton, s'ils n'arrivent pas à cohabiter en "respectant l'esprit" de la marque à l'étoile. En cas de récidive de l'accident de Spa à la BBC, il a déclaré : "nous devrons prendre des décisions et assumer les conséquences d'aligner une équipe différente".

Toto Wolff veut encore y croire. Toujours décidé à ne pas donner à l'un de ses pilotes un statut de N.1 et à l'autre celui de N.2, le directeur général de l'écurie Mercedes-AMG, Toto Wolff se tient néanmoins sur ses gardes, et prévient: "Si nous ne sommes pas capables de gérer ces deux-là de manière à ce qu'ils  respectent l'esprit Mercedes-Benz, alors il faudra l'admettre", a-t-il dit sur la BBC.
"Nous devrons prendre des  décisions et assumer les conséquences d'aligner une équipe différente" a-t-il averti au cas où un accident similaire à celui survenu voici quinze jours à Spa entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg avait lieu à nouveau.

La marque à l'étoile vient de prolonger, cet été, pour plusieurs années, le  contrat de Rosberg, leader du championnat, et a suspendu temporairement, suite  aux incidents de Hongrie et de Belgique, les négociations portant sur une  prolongation éventuelle de celui d'Hamilton. Il court jusqu'à fin 2015 mais  l'Anglais dispose d'une clause de sortie fin 2014. Une amende à six chiffres pour Rosberg, non-confirmée par l'écurie, et une  somme qui serait versée à des organisations caritatives, est évoquée cette  semaine par la presse allemande, suite à l'accrochage de Spa pour lequel  Rosberg a admis être responsable à 100% et a présenté ses excuses.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze