Nico Rosberg 082014
Nico Rosberg (Mercedes) | AFP

Le meilleur chrono pour Rosberg en Belgique

Publié le , modifié le

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes), leader du Championnat du monde, a signé le meilleur temps de la 1re séance d'essais libres du Grand Prix de Belgique de Formule 1, 12e manche de la saison 2014, vendredi matin sur le circuit de Spa-Francorchamps.

En 1 minute 51 secondes et 577/1000, Rosberg, qui n'a jamais gagné en  Belgique, n'a devancé que d'un dixième de seconde son coéquipier britannique  Lewis Hamilton, 2e du championnat à 11 points de l'Allemand. En pneus Pirelli à gomme medium, les seuls autorisés pendant cette 1re  séance, les deux Flèches d'Argent ont devancé les deux Ferrari, mais avec  intercalé entre Fernando Alonso et Kimi Räikkönen la McLaren de Jenson Button.

Hamilton, Alonso, Button et surtout Räikkönen, quadruple vainqueur sur le  toboggan des Ardennes, savent ce que c'est que gagner sur l'une des pistes les  plus exigeantes du F1  Circus. Les quatre champions du monde n'ont pas mis longtemps à se mettre dans le  rythme, alors que les Red Bull de Sebastian Vettel, 11e car victime de  problèmes de boîte de vitesses, et Daniel Ricciardo, deux fois victorieux cette  saison (Canada et Hongrie), mais 9e seulement de cette séance, sont restées en  retrait. Discrètes aussi les Williams de Valtteri Bottas (10e) et Felipe Massa  (15e), alors que ce circuit devrait convenir aux châssis et surtout aux moteurs  de l'écurie de Sir Frank.

Cette 1re séance, disputée dans des conditions météo fraîches pour une fin  d'été (15°C dans l'air, 24°C sur la piste), a aussi permis à l'Allemand André  Lotterer, 32 ans, venu en voisin pour une pige inattendue, de piloter une F1 ,  la Caterham, pour la première fois depuis plus de dix ans, quand il était un  jeune pilote d'essai pour Jaguar. Chez Toro Rosso, le Français Jean-Eric Vergne a participé à cette séance  sous les yeux d'un adolescent, le prodige néerlandais Max Verstappen, qui le  remplacera en 2015. Le fils de Jos, pilote de F1  dans les années 90, ne peut  pas encore participer aux essais libres du vendredi car il n'est pas encore  titulaire d'une "super-licence" accordée, sous certaines conditions bien  précises, par la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

Dans la coulisse, la matinée avait été lancée par l'annonce que l'Américain  Alexander Rossi, contrairement à ce qui avait été expliqué jeudi, ne serait pas  titulaire tout le week-end dans une Marussia, et ne ferait donc pas ses grands  débuts en F1  dimanche à Spa. L'Anglais Max Chilton retrouvera son baquet  vendredi après-midi, ses agents ayant résolu dans la nuit un petit problème de  virement bancaire...

AFP