Circuit Paul-Ricard Castellet
Le circuit Paul-Ricard. | PHOTOPQR / NICE MATIN

Le Grand Prix de France va renaître au Castellet en 2018

Publié le , modifié le

Privée de grand prix de Formule 1 depuis la disparition de Magny-Cours en 2008, la France va renouer avec une épreuve lors de la saison 2018. C'est à l'Automobile club de France que ce retour d'une course, sur le circuit Paul-Ricard du Castellet qui n'en a plus connue depuis 1990, a été officialisé. Cette année-là, Alain Prost s'était imposé, pour la troisième fois de suite. Le Var va donc retrouver la F1.

Dix années de disette. Dix années loin du calendrier de F1. Depuis 2008, la France est mise de côté par la FIA. Jusque-là, le Grand Prix de France n'avait connu que deux absences sur la durée: durant la 1re et la 2e Guerre Mondiale. Cinq ans entre 1915 et 1920, six ans entre 1940 et 1946, voilà les deux seuls périodes où la F1 avait disparu en France.  

"Le Grand Prix de France de Formule 1 va faire son retour. Je vous l'annonce fermement (...) C'est une grande ambition pour la France, au nom de la Région PACA", a expliqué M. Estrosi lors d'une conférence de presse organisée au siège de l'Automobile Club de France (ACF), organisateur des premiers Grands Prix de France au début du 20e siècle.

Depuis la victoire de Felipe Massa en 2008 sur le circuit de Magny-Cours, les instances françaises ont multiplié les tentatives de faire renaître une épreuve. En 2018, ce sera enfin le cas, sur le circuit Paul-Ricard du Castellet, qui a déjà accueilli à 14 reprises des courses de F1 entre les années 70 et 80. 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze