Le GP de Corée du Sud encore dans le rouge

Publié le , modifié le

Le Grand Prix de Corée du Sud de Formule 1, en octobre, a subi une perte de 36 millions de dollars (28 M EUR), ont annoncé les organisateurs, ce qui provoque de nouvelles inquiétudes sur la tenue de l'épreuve dans les années à venir, sur le circuit de Yeongam où il se dispute depuis 2010.

Le seul motif de satisfaction est que la perte de 2012 (39,4 milliards de  wons) est moins importante qu'en 2011 (61 milliards) et surtout 2010 (72,6  milliards de wons), pour l'édition inaugurale, selon les chiffres communiqués  par un élu de la province de South Jeolla, dont les contribuables locaux  financent largement le Grand Prix.

"Ce n'est pas parce que la perte est moins importante qu'on peut appeler la course de cette année un succès", a dit M. Seo Dong-wook, à l'agence de presse  Yonhap. "Nous allons devoir prendre des décisions radicales pour changer cela", a  ajouté l'élu local.

Julien Lamotte