Le GP de Bahreïn en novembre ?

Publié le , modifié le

Le grand argentier de la Formule 1, Bernie Ecclestone, a évoqué l'idée que le Grand Prix de Bahreïn, annulé en raison de troubles politiques dans le pays, se déroule en novembre. "J'espère que la situation va s'apaiser et que nous trouverons un créneau plus tard dans l'année, a déclaré M. Ecclestone à la BBC. Nous allons voir ce que nous pouvons faire, comment nous pouvons arranger les choses. Peut-être pouvons nous le mettre à la place du Brésil."

M. Ecclestone a précisé que la décision serait prise mardi après une réunion de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) à Paris. Il a écarté le mois d'août, où les dates libres sont beaucoup plus nombreuses, pour la tenue du GP de Bahreïn: "Oubliez août. 40 degrés, c'est trop chaud pour des spectateurs dans une tribune."