Le GP de Bahrein annulé

Publié le , modifié le

Les organisateurs du Grand Prix de Formule Un de Bahreïn ont accepté jeudi l'annulation de la course, après une fronde des écuries contre sa programmation au mois d'octobre. "Bien que Bahreïn aurait été ravi de voir le Grand Prix se dérouler le 30 octobre (...) il est aujourd'hui clair que cette date ne convient pas et nous respectons pleinement cette décision", a dit dans un communiqué le directeur du circuit, Zaïed Alzaiani.

Après l'annulation de la course en mars en raison des troubles politiques dans le petit royaume du Golfe, la Fédération internationale de l'automobile (FIA) l'avait reprogrammée le 30 octobre à la place du Grand Prix d'Inde, lui-même reprogrammé en décembre.Cet allongement de la saison avait provoqué une levée de boucliers de la part des équipes et l'opposition du patron de la Formule Un, Bernie Ecclestone.

"Nous voulons conserver un rôle positif et constructif pour la Formule Un, comme il l'a toujours été, et donc, dans l'intérêt de ce sport, nous ne procèderons pas à la reprogrammation de la course cette saison", a ajouté Alzaiani. La semaine dernière, la réintégration de la course avait été votée à l'unanimité par les dirigeants de la FIA. Cette décision avait été vivement critiquée par des organisations de défense des droits de l'homme, indignées que le royaume récupère le Grand Prix après la violente répression des manifestations du printemps.

Mathieu Baratas