L'appel de Ricciardo étudié le 14 avril

L'appel de Ricciardo étudié le 14 avril

Publié le , modifié le

La Cour d'appel de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) examinera le lundi 14 avril à Paris l'appel de l'écurie Red Bull Racing suite à la disqualification dimanche de l'Australien Daniel Ricciardo, 2e du Grand Prix d'Australie.

Cette date, annoncée vendredi soir par la FIA, se trouve exactement entre  les Grands Prix de Bahreïn (6 avril) et de Chine (20 avril), soit à un moment  où les responsables de Red Bull Racing seront en Europe et donc en mesure de  défendre leur position devant la Cour d'appel. Dès l'annonce de la disqualification par la FIA, dimanche soir à Melbourne,  l'écurie quadruple championne du monde avait annoncé son intention de faire  appel. Cet appel a été reçu jeudi par la FIA, via la Fédération autrichienne, le pays où est enregistrée la licence sportive de l'écurie Red Bull Racing.

Ricciardo avait "dépassé la limite de 100 kg de carburant par heure" fixée  par le nouveau règlement sportif et technique, selon le débitmètre fourni par  la FIA pour mesurer le débit d'essence et limiter la puissance des nouveaux  moteurs V6 turbo hybrides. La dernière fois que la Cour d'appel de la FIA s'est réunie pour une  affaire de F1, c'était à l'été 2009, après la suspension de Fernando Alonso  (Renault F1) pour le GP d'Europe à Valence. Le double champion du monde  espagnol avait alors obtenu en appel que sa suspension soit remplacée par une  amende de 50.000 dollars.

AFP