La Turquie ne veut pas financer le GP de F1

Publié le

Le gouvernement turc ne veut pas financer le retour d'un Grand Prix de F1 la saison prochaine, a indiqué le ministre des Sports, Suat Kilic, selon qui les fonds doivent venir du secteur privé. La Fédération internationale de l'automobile a libéré une date dans le calendrier 2013 pour compenser l'annulation du Grand Prix des Etats-Unis. Les promoteurs d'une étape en Turquie le 21 juillet avaient engagé pour les fonds manquants l'Etat turc qui a donc démenti.

Christian Grégoire