La collaboration entre Sauber et Giedo van der Garde est terminée

La collaboration entre Sauber et Giedo van der Garde est terminée

Publié le , modifié le

Le pilote de F1 Giedo van der Garde et son écurie Sauber ont mis mercredi un terme à leur collaboration, le Néerlandais évoquant sur les réseaux sociaux un "commun accord", alors que l'écurie s'est dite "surprise" par cette annonce.

"Je suis triste et déçu. J'ai travaillé dur pour ma carrière. On a détruit mon rêve et je sais que je n'ai probablement plus d'avenir en F1", a commenté  van der Garde dans un communiqué, mettant fin aux poursuites engagées contre  l'écurie suisse à propos de la validité du contrat pour 2015. Le montant de la transaction financière n'a pas été dévoilé, mais selon les médias spécialisés, il s'élèverait à 15 millions d'euros.

"Nous avons été plutôt surpris. Nous ne connaissons pas les intentions de Giedo, qui essaie de se présenter comme gagnant (...) Nous espérions que tout cela allait se calmer et nous ne comprenons pas son raisonnement", a expliqué Sauber F1 sur sa page Facebook. "Nous aurions de très bonnes réponses aux diverses affirmations et accusations de Giedo (mercredi)", ajoute Sauber F1, "mais continuer dans cette voie n'aiderait ni notre équipe de course, ni nos fans et nos partenaires. Cela  ne ferait qu'alimenter une bagarre de rue dans les médias".

Carrière pas terminée

"Nous préférons nous concentrer sur la prochaine course, en Malaisie", conclut l'écurie fondée par Peter Sauber et dirigée par Monisha Kaltenborn. Ses deux pilotes Felipe Nasr (5e) et Marcus Ericsson (8e) sont entrés dans les points au GP d'Australie. Le Néerlandais avait expliqué samedi sur les réseaux sociaux que sa décision de ne pas courir à Melbourne était "dans l'intérêt du sport automobile et de la F1 en particulier".

Van der Garde, pilote de réserve en 2014, faisait valoir que son contrat devait lui permettre de piloter une Sauber au GP d'Australie, alors que  l'écurie a fait signer deux autres pilotes pour l'ensemble de la saison. En annonçant mercredi la séparation définitive avec Sauber, le Néerlandais assure toutefois que sa "carrière n'est pas terminée dans le sport automobile". "C'est le début d'une ère nouvelle, estime le pilote âgé de 29 ans, indiquant qu'il "aimerait bien participer au championnat du monde d'Endurance (WEC) et aux 24 Heures du Mans".

AFP