Sebastian Vettel
Sebastian Vettel fête son 3e titre mondial | WERTHER SANTANA / AGÊNCIA ESTADO

Jusqu'où ira Vettel ?

Publié le , modifié le

La valeur n'attend point le nombre des années. Sebastian Vettel n'est pas le Cid mais il empile les records de précocité en F1. Le triple champion du monde repart en chasse. Voici ses temps de passage à 25 ans, 8 mois et 15 jours par rapport aux monstres de la discipline et son principal rival Fernando Alonso.

Nombre de titres

Trois titres mondiaux à 25 ans, difficile de faire mieux ! C'est une suite logique pour Sebastian Vettel, le plus jeune pilote à mener une course en F1 (20 ans, 2 mois et 27 jours), puis le plus jeune poleman (21 ans, 2 mois et 11 jours) en Italie et le plus jeune vainqueur de l'histoire de la Formule 1 le lendemain. Des victoires aux titres, Vettel écrase tout sur son passage. A l'époque du "jeunisme" en F1, le pilote Red Bull en récolte les fruits devant Alonso et ses deux titres obtenus avec Renault en 2005 et 2006. En revanche, Schumacher, Prost et Senna étaient encore très loin de conquérir les sommets. Aucun n'avait débuté son règne... Celui de Vettel se poursuit et l'Allemand pourrait rattraper Prost dès cette saison avec quatre couronnes mondiales. Ces records de Schumacher qu'on croyait gravés dans le marbre pour longtemps ne sont pas encore en danger mais les 7 titres ne sont plus si  loin.


A 25 ans 8 mois 15 jours
1. Sebastian Vettel 3
2. Fernando Alonso 2
3. Michael Schumacher 0
. Alain Prost 0
. Ayrton Senna 0

Au total
1. Michael Schumacher 7 (1er – record)
2. Alain Prost 4 (2e)
3. Ayrton Senna 3
. Sebastian Vettel 3
5. Fernando Alonso 2

Nombre de victoires

Là encore, la précocité de Sebastian est manifeste. Il surclasse largement les légendes de la F1 ce qui peut s'expliquer par l'arrivée plus tardive des pilotes dans la discipline à cette époque. Modèle de précocité, Alonso est le seul à soutenir la comparaison (à 10 victoires quand même). A 25 ans, Senna et Prost étaient des novices en F1. Le Brésilien avait fait parler son talent sous le déluge du Portugal et à Spa. Prost débutait lui sous les couleurs de McLaren... Au bilan global, Vettel a encore du chemin à faire pour rejoindre ses aînés. Surtout son aîné et compatriote Michale Schumacher, très loin devant les autres avec 91 succès au compteur contre 51 à Pris et 41 à Senna. 7e à ce classement avec 26 victoires, Vettel devrait intégrer le top 5 dès cette saison.

A 25 ans 8 mois 15 jours
1. Sebastian Vettel 26
2. Fernando Alonso 16
3. Michael Schumacher 9
4. Ayrton Senna 2
5. Alain Prost 0

Au total
1. Michael Schumacher 91 (1er – record), 29,7 % de victoires dans sa carrière
2. Alain Prost 51 (2e), 25,7 %
3. Ayrton Senna 41 (3e), 25,5 %
4. Fernando Alonso 30 (5e), 15,2 %
5. Sebastian Vettel 26 (7e), 25,7 %

Nombre de pole positions

L'exercice est particulier mais Vettel ne donne pas sa part au chien. Comme Senna et Schumi en leur temps, Vettel en impose déjà lors des qualifications. Avec 35,5 % de pole sur sa carrière, il se rapproche même du maître en la matière, Ayrton Senna (40,37 %). Grâce à sa longévité au plus haut niveau, Schumacher a dépossédé Senna de son record avec 68 pole (contre 65 au Brésilien). 36 positions de pointe au compteur, "Baby Schumi" est lui bien lancé vers le record absolu d'autant que les calendriers à 20 courses par an favorisent les pilotes actuels.

A 25 ans 8 mois 15 jours
1. Sebastian Vettel 36
2. Fernando Alonso 15
3. Ayrton Senna 7
4. Michael Schumacher 3
5. Alain Prost 0

Au total
1. Michael Schumacher 68 (1er – record), 22,30 % de pole positions dans sa carrière
2. Ayrton Senna 65 (2e), 40,37 %
3. Sebastian Vettel 36 (3e), 35,35 %
4. Alain Prost 33 (5e), 16,58 %
5. Fernando Alonso 22 (12e), 11,28 %

Nombre de podiums

46 podiums à un peu plus de 25 ans, c'est une performance phénoménale. Sebastian Vettel est là encore largement en avance sur les temps de passage de ses illustres aînés puisque Senna (9) et Prost (0) sont largués. Plus précoce, Schumi avait déjà 26 podiums au compteur mais c'est assez loin de son compatriote et de Fernando Alonso (39), formidable compétiteur avec Renault, McLaren et Ferrari. Au classement global, Vettel n'est que 15e avec un taux de 45,5 % de podiums mais ça va monter. Le plus impressionnant reste Schumacher avec 155 podiums dans sa carrière à près de 50 %, soit une course sur deux ! Le meilleur reste Prost avec 53,27 % de podiums (106 au total).

A 25 ans 8 mois 15 jours
1. Sebastian Vettel 46
2. Fernando Alonso 39
3. Michael Schumacher 26
4. Ayrton Senna 9
5. Alain Prost 0

Au total
1. Michael Schumacher 155 (1er – record), 50,82 % sur le podium dans sa carrière
2. Alain Prost 106 (2e), 53,27 %
3. Fernando Alonso 86 (3e), 43,08 %
4. Ayrton Senna 80 (4e), 49,69 %
5. Sebastian Vettel 46 (15e), 45,45 %

Nombre de GP disputés

La statistique est plus anecdotique que les précédentes car elle dépend de l'âge du début de carrière en F1 et du nombre de courses au calendrier. Vettel et Alonso sont donc clairement favorisés par rapport aux anciens et figurent déjà parmi les plus assidus en F1. Avec 197 départs, Alonso n'est qu'à deux unités de Prost. L'Espagnol fera son entrée dans le top 10 le 22 septembre à Singapour en égalant le score de Gerhard Berger (210). 101 départs avant le coup d'envoi en Australie, Vettel n'en est pas à énumérer ses GP. Pour lui comme pour les prétendants au titre, seule la victoire compte.

A 25 ans 8 mois 15 jours
1. Sebastian Vettel 46
2. Fernando Alonso 39
3. Michael Schumacher 26
4. Ayrton Senna 9
5. Alain Prost 0

Au total
1. Michael Schumacher 306 (2e – Barrichello est 1er avec 322 départs)
2. Alain Prost 199
3. Fernando Alonso 197
4. Ayrton Senna 161
5. Sebastian Vettel 101