Jules Bianchi
L'état de santé de Jules Bianchi ne s'améliore pas | PATRIK STOLLARZ / AFP

Jules Bianchi, sorti du coma artificiel, a été rapatrié en France

Publié le , modifié le

Sept semaines après son grave accident au Grand Prix du Japon, Jules Bianchi a été rapatrié en France. Le pilote français est en soins intensifs au Centre Hospitalier Universitaire de Nice. Dans un communiqué publié ce mercredi, Philippe et Christine Bianchi précisent que leur fils est inconscient, que son état est toujours critique, mais qu’il ne se trouve plus dans le coma artificiel.

Si la prudence est évidemment de rigueur, c'est un premier signe d'espoir pour Jules Bianchi. L'état du pilote français, victime d'une lésion axonale diffuse (forme sévère de traumatisme cérébrale) après avoir percuté un engin de levage le 5 octobre dernier à Suzuka, est toujours critique. Mais pour la première fois il a été jugé suffisament stable pour permettre le rapatriement du jeune pilote depuis le Japon jusqu'en France, au CHU de Nice, où "les professeurs Raucoules et Ichai s’occupent de lui, ainsi que le responsable du service de neurochirurgie, le professeur Paquis". Ses parents, Philippe et Christine, estiment dans un communiqué publié mercredi que Jules a ainsi franchi "une importante étape". 

Il respire sans assistance

"Jules n'est plus dans le coma artificiel dans lequel il avait été placé après l'accident, mais il est toujours inconscient", précisent-ils. "Il parvient à respirer sans assistance, ses signes vitaux sont stables, mais sa condition est toujours critique. Son traitement entame désormais une nouvelle phase, centrée sur l'amélioration de ses fonctions cérébrales". 

Dans leur message, les parents de Jules Bianchi expriment également leur gratitude envers les services médicaux qui se sont occupés de leur fils au Japon, dans le centre médical de Yokkaichi où il se trouvait depuis l'accident. "Nous sommes reconnaissants : la prochaine phase du traitement de Jules peut se poursuivre près de chez lui, où il peut être entouré et soutenu par sa famille et ses amis". 

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer