Jules Bianchi - Marussia - Suzuka 2014
Jules Bianchi (Marussia) - Suzuka 2014 | AFP - HOCH ZWEI

Jules Bianchi: son état de santé "critique mais stable"

Publié le , modifié le

Pour la première fois depuis son opération à l'hôpital de Yokkaichi suite à son accident au Grand Prix du Japon, des nouvelles de Jules Bianchi ont été données. Opéré dimanche, le pilote français de 25 ans, serait dans un état "critique, mais stable", selon la Fédération internationale automobile. Jusque-là, tout le monde se retranchait derrière un "no comment". Ses parents sont arrivés sur place deux heures avant, en passant par une entrée plus discrète, protégés des objectifs.

"Concernant l'état de santé de Jules, nous respecterons, et nous serons guidés par les souhaits de la famille Bianchi". Depuis l'accident de Jules Bianchi, dimanche, au 43e tour du Grand Prix du Japon sur le circuit de Suzuka, l'équipe Marussia limitait les réactions officielles. Partout, les officiels attendaient que les parents du pilote français arrivent au Japon. Ils sont entrés dans l'hôpital à 13h25 (heures françaises), et la première communication est intervenue deux heures après. 

Selon une communication de la Fédération internationale (FIA), Jules Bianchi se trouve dans un état "critique mais stable". Le responsable de la communication, Matteo Bonciani, parle même de situation "très grave mais stable". "Comprenez-bien, c'est très très grave (ndlr: sans évolution)", a dit  Matteo Bonciani, très ému car très proche de Bianchi, après avoir parlé  brièvement, en anglais, en français et en italien, aux quelques journalistes  qui attendaient depuis plusieurs heures. Il a fait cette déclaration à la demande des  parents de Jules Bianchi, "qui ne se sentaient pas (capables) de parler à la  presse", a-t-il précisé. Philippe et Christine Bianchi devraient rencontrer l'équipe des médecins qui s'occupe de leur fils dans la matinée de mardi au Japon, puisqu'ils sont arrivés à 20h25 (heures locales).

Vidéo: Un document vidéo amateur du crash de Bianchi

(extrait de TLS du 6 octobre 2014)

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze