Jean Todt: "Le temps presse pour le Grand Prix de France"

Publié le

Dans un entretien donné à Nice Matin, Jean Todt, président de la FIA, fixe "à la fin 2011" la limite pour un GP de France en 2013. Ceci pourrait être rendu possible par le biais d'une date réservée en alternance avec GP de Belgique, qui rencontre des difficultés financières, et "il n’y a rien qui puisse l’interdire" juge le dirigeant français.