Lewis Hamilton (Mercedes)
Lewis Hamilton (Mercedes) | FREDERIC LE FLOC H / DPPI MEDIA

Hamilton toujours le plus rapide au Grand Prix d'Europe

Publié le , modifié le

Lewis Hamilton (Mercedes) a encore été le plus rapide samedi sur le circuit urbain de Bakou, signant le meilleur temps de la 3e séance d'essais libres du Grand Prix d'Europe deux heures avant les qualifications. En bouclant en toute fin de séance un tour en 1 min 44 sec 352/1000es, le Britannique qui avait déjà été le plus rapide des deux séances de vendredi a devancé de 258/1000es son coéquipier Nico Rosberg.

Les Ferrari sont plus loin: Sebastian Vettel est 5e à 1 sec 278 et Kimi Räikkönen, dont la séance a été perturbée par une perte de motricité qui a nécessité de longues minutes de réparation, est 10e à 1 sec 672. 

Nico Hulkenberg a signé le 3e chrono au volant de sa Force India à moteur Mercedes (+1.188) alors que son coéquipier Sergio Perez (6e temps à 1.383) a fracassé sa monoplace en toute fin de séance, provoquant un drapeau rouge et l'arrêt des essais libres quelques secondes plus tôt que prévu. Cette 3e séance d'essais libres a débuté par un incident dans la ligne des stands: la Williams de Valtteri Bottas a éjecté à son passage une grille d'écoulement d'eau qui a abîmé le flanc de la monoplace et failli estropier deux commissaires de piste. La FIA a déposé un cône de chantier devant la tranchée ouverte pour prévenir les autres pilotes du danger. L'incident a ruiné la séance de Bottas qui n'a plus roulé. 

Autre sujet de préoccupation: l'entrée dans la ligne des stands. Les pilotes ont obtenu vendredi soir que cette entrée soit modifiée: la ligne blanche guidant les bolides depuis l'interminable ligne droite de départ/arrivée où les bolides atteignent 350 km/h a été prolongée de 40m, élargie, et il a été interdit aux pilotes de la franchir, empêchant ainsi des changements d'idée et de trajectoire de dernier moment. Par ailleurs, des vibreurs qui avaient causé des lacérations sur les pneus vendredi (90% des monoplaces ont été concernées, selon le manufacturier Pirelli) ont été retirés et remplacés par des rectangles de peinture rouge et blanche pour marquer le point de corde.

AFP