Hamilton reprend la main à Barcelone sur Rosberg, les Red Bull devancent les Ferrari

Hamilton reprend la main à Barcelone sur Rosberg, les Red Bull devancent les Ferrari

Publié le , modifié le

Après avoir été dominé aux qualifications lors des deux derniers grands prix, Lewis Hamilton (Mercedes) a repris la pole-position en signant la 52e de sa carrière, la 3e de sa saison, lors du Grand Prix d'Espagne. Sur le circuit de Barcelone, le Britannique, qui n'a pas gagné la moindre course cette saison, a devancé son coéquipier Nico Rosberg. Surprise derrière les Mercedes, avec la présence de Red Bull, Ricciardo et Verstappen, qui ont devancé les Ferrari de Raikkonen et Vettel.

Le sourire est de retour pour Lewis Hamilton. Après avoir accumulé les soucis mécaniques depuis le début de la saison, sans parvenir à se hisser sur la plus haute marche du moindre podium, après avoir été dominé aux qualifications à Shanghai et à Sotchi par son coéquipier et rival Nico Rosberg, Lewis Hamilton a remis les pendules à l'heure à Barcelone. Au prix d'un tour parfait, où il a fait descendre les meilleurs temps de chaque intermédiaire, le Britannique a franchi la ligne d'arrivée avec un meilleur temps que l'Allemand, qui se trouvait juste derrière lui. Un tour parfait qui suivait une grosse erreur, lors de sa première tentative, qui l'avait écarté de la piste sur un virage.

Les Ferrari dominées

Après deux échecs dans la course à la pole, Hamilton savourait cette première place, surtout face à son coéquipier Rosberg, leader du championnat, qui avait dominé la dernière séance des essais libres du matin. C'est la 52e pole position d'Hamilton en F1, dont trois cette année après l'Australie et Bahreïn. "Comme il y a eu deux 'qualifs' où je n'ai pas pu me battre pour la pole (en Chine et en Russie, ndlr), on peut dire que ça fait trois sur trois", a réagi le Britannique, à chaud. "Je suis vraiment heureux", a ajouté Hamilton, accablé par les problèmes techniques depuis le début de cette saison 2016, ce qui a permis à Nico Rosberg de faire un carton plein: quatre victoires en quatre GP, 100 points pris sur 100 possibles. "Nico est très bon depuis le début du week-end, donc je prends les choses une par une et j'essaie de tout mettre ensemble", a expliqué le natif de Stevenage. Puis il a répondu en souriant à l'idée saugrenue d'une année sabbatique en 2017: "Celui qui a écrit ça ce matin a dû fumer quelque chose, et ça devait être de la bonne..."

Mais en plus de ce duel, c'est un autre dénouement qui a tenu le paddock en haleine. Les Ferrari étaient particulièrement attendues, mais ce sont les Red Bull qui se sont hissées presque à la hauteur des Mercedes. L'ancienne écurie championne du monde avec Vettel a bien fait de placer Max Verstappen dans le deuxième baquet, en remplacement de Daniil Kvyat. C'est l'information qui a le plus fait parler le monde de la F1 ces derniers jours.Le pilote néerlandais s'est, lors de la Q3, mêlée au duel de la marque allemande, avant d'être renvoyé dans les ultimes secondes en 4e position sur la grille, juste derrière son coéquipier Daniel Ricciardo, bien heureux de retrouver les avants-postes. 

Du coup, les Ferrari de Raikkonen et de Vettel sont les grandes battues de cette séance, puisqu'elles ne s'élanceront que des 5e et 6e positions.

Les qualifications

1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:22.000 (moyenne: 204,366 km/h)
2. Nico Rosberg (GER/Mercedes) 1:22.280
3. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) 1:22.680
4. Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer) 1:23.087
5. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) 1:23.113
6. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1:23.334
7. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) 1:23.522
8. Carlos Sainz Jr (ESP/Toro Rosso-Ferrari) 1:23.643
9. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) 1:23.782
10. Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda) 1:23.981

11. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) 1:24.203
12. Jenson Button (GBR/McLaren-Honda) 1:24.348
13. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Ferrari) 1:24.445
14. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) 1:24.480
15. Kevin Magnussen (DEN/Renault) 1:24.625
16. Esteban Gutiérrez (MEX/Haas-Ferrari) 1:24.778

17. Jolyon Palmer (GBR/Renault) 1:24.903
18. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) 1:24.941
19. Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari) 1:25.202
20. Felipe Nasr (BRA/Sauber-Ferrari) 1:25.579
21. Pascal Wehrlein (GER/Manor-Mercedes) 1:25.745
22. Rio Haryanto (INA/Manor-Mercedes) 1:25.939

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze