GP Hongrie 2017 Lewis Hamilton (Mercedes)
Lewis Hamilton (Mercedes) | AFP - Ferenc Isza

Hamilton remporte le Grand-Prix de Hongrie

Publié le , modifié le

Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le GP de Hongrie, 11e manche du championnat du monde, dimanche sur le circuit du Hugaroring. Il a devancé son coéquipier Nico Rosberg, et l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull). C'est la 3e victoire consécutive pour le Britannique qui s'installe en tête du classement des pilotes.

La 4e place est revenue à l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) au terme d'une course soporifique, dont la seule bagarre significative a opposé l'autre Red Bull de Max Verstappen, 5e, à l'autre Ferrari de Kimi Räikkönen, 6e. Tout s'est joué au départ, quand Hamilton s'est mieux élancé que Rosberg, surpris au 1er virage, à l'extérieur, par l'excellent départ de Daniel Ricciardo (Red Bull). L'Australien est finalement monté sur le podium hongrois pour la 3e année consécutive, devant Sebastian Vettel (Ferrari), au terme d'une course soporifique disputée sur une piste brûlante (asphalte à 50°C).

Hamilton a égalité avec Rosberg

Hamilton n'a jamais été menacé par Rosberg, car il a réussi à maintenir pendant les 70 tours un écart variant entre une demi-seconde et deux secondes maximum avec l'autre Flèche d'Argent, au gré du trafic intense sur cette piste où "il est quasiment impossible de dépasser", a souligné Rosberg sur le podium. La seule bagarre significative a opposé l'autre Red Bull de Max Verstappen, 5e, à l'autre Ferrari de Kimi Räikkönen, 6e, car il n'a jamais pu dépasser le jeune Néerlandais. Les places d'honneur ont été prises par Fernando Alonso (McLaren-Honda), 7e devant son jeune compatriote Carlos Sainz Jr (Toro Rosso).

Alors que le cap de la mi-saison a été franchi dimanche sur le Hungaroring, Hamilton a égalisé à cinq victoires partout avec Rosberg, en 2016, et repris les commandes du championnat, avec six points d'avance sur le vice-champion du monde allemand qui aura l'avantage de jouer à domicile, dimanche prochain à Hockenheim.

Réactions:

Nico Rosberg (GER/Mercedes), 2e de la course et du championnat: "Tout s'est joué au départ et j'ai perdu un peu de temps. Mon départ était bon, mais pas assez bon, j'avais Daniel (Ricciardo) à l'extérieur et Lewis (Hamilton) à l'intérieur. Je suis content d'avoir réussi à redoubler Daniel au virage 2 et après j'ai essayé de mettre la pression sur Lewis, mais ce n'est pas possible de dépasser sur cette piste. C'était une course très chaude et difficile, donc j'ai très soif. Je ne compte pas les points, je prends course par course et je suis déjà concentré sur la prochaine, dans une semaine à domicile (le GP d'Allemagne à Hockenheim dimanche prochain, NDLR). J'espère réussir à gagner comme en 2014. Pour ce qui est des double drapeaux jaunes de samedi (en qualifications), la consigne est de ralentir de manière significative et c'est ce que j'ai fait: 20 km/h de moins qu'au tour précédent, j'ai levé le pied 30 mètres avant mon point de freinage habituel, et après j'ai réaccéléré dès que je suis arrivé à la corde. Ce que j'ai fait est très clair, évident, et c'est bien pour cette raison que je n'ai pas été pénalisé (par les commissaires)".

Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull), 3e de la course et du championnat: "J'aime ce bruit (les applaudissements des fans au pied du podium, NDLR). Ça fait du bien de monter sur un autre podium cette année (après Monaco). J'apprécie vraiment celui-ci, alors que le précédent était un peu amer (Ricciardo avait terminé 2e après une erreur de son équipe, NDLR). Ce circuit me réussit, car ça fait trois podiums en trois ans, sur cette piste fantastique. C'était une grosse bagarre aujourd'hui, une course difficile, un peu folle, il faisait très chaud, c'était très physique, donc je suis content de monter sur le podium. A la corde du virage 1, je pensais que j'étais devant, puis j'ai vu la Mercedes de Lewis. Ils (Hamilton et Rosberg) en ont encore sous le pied, mais on n'était pas trop loin en fin de course. Pour ce qui est des double drapeaux jaunes (samedi en qualifications, NDLR), je pense qu'il faut tenir compte des risques sur la piste et clarifier la situation, car c'est très différent d'un simple drapeau jaune, il faut être prêt à s'arrêter, et on doit aussi montrer le bon exemple aux autres catégories. Ce serait bien de pouvoir courir le samedi, comme ça on pourrait commencer à explorer tous les charmes de cette ville dès le samedi soir (rires)".

Le classement final:

1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) les 306,630 km en 1 h 40:30.115
2. Nico Rosberg (GER/Mercedes) à 1.977
3. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) à 27.539
4. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 28.213
5. Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer) à 48.659
6. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) à 49.044
7. Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda) à 1 tour
8. Carlos Sainz Jr (ESP/Toro Rosso-Ferrari) à 1 tour
9. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) à 1 tour
10. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) à 1 tour
11. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) à 1 tour
12. Jolyon Palmer (GBR/Renault) à 1 tour
13. Esteban Gutiérrez (MEX/Haas-Ferrari) à 1 tour
14. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) à 1 tour
15. Kevin Magnussen (DEN/Renault) à 1 tour
16. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Ferrari) à 1 tour
17. Felipe Nasr (BRA/Sauber-Ferrari) à 1 tour
18. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) à 2 tours
19. Pascal Wehrlein (GER/Manor-Mercedes) à 2 tours
20. Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari) à 2 tours
21. Rio Haryanto (INA/Manor-Mercedes) à 2 tours

Les classements du Championnat du monde:

Classement des pilotes:
1. Lewis Hamilton (GBR) 192 pts
2. Nico Rosberg (GER) 186
3. Daniel Ricciardo (AUS) 115
4. Kimi Räikkönen (FIN) 114
5. Sebastian Vettel (GER) 110
6. Max Verstappen (NED) 100
7. Valtteri Bottas (FIN) 56
8. Sergio Pérez (MEX) 47
9. Felipe Massa (BRA) 38
10. Carlos Sainz Jr (ESP) 30
11. Romain Grosjean (FRA) 28
12. Nico Hülkenberg (GER) 27
13. Fernando Alonso (ESP) 24
14. Daniil Kvyat (RUS) 23
15. Jenson Button (GBR) 13
16. Kevin Magnussen (DEN) 6
17. Pascal Wehrlein (GER) 1
18. Stoffel Vandoorne (BEL) 1

Classement des constructeurs:
1. Mercedes-AMG 378 pts
2. Ferrari 224
3. Red Bull 223
4. Williams 94
5. Force India 74
6. Toro Rosso 45
7. McLaren-Honda 38
8. Haas 28
9. Renault 6
10. Manor 1

Christian Grégoire