Hamilton remet les pendules à l'heure

Hamilton remet les pendules à l'heure

Publié le , modifié le

Lewis Hamilton (Mercedes) a réalisé le meilleur temps de la deuxième séance d'essais libres en 1.38.315. Fernando Alonso (Ferrari) a confirmé son regain de forme en prenant la deuxième place, Nico Rosberg (Mercedes) prend la troisième place.

En 1 min 38 sec 315/1000, Hamilton, qui vient de remporter les deux  derniers GP, en Malaisie et à Bahreïn, a devancé de 141 millièmes de seconde  l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), auteur du meilleur temps de la 1re séance  quelques heures plus tôt. Alonso, qui a déjà gagné deux fois en Chine (2005 dans une Renault et 2013  dans une Ferrari), a réussi à s'intercaler entre les deux Flèches d'Argent  puisqu'il a fait un peu mieux que l'Allemand Nico Rosberg (Mercedes), vainqueur  de la manche d'ouverture à Melbourne et leader du championnat du monde.

Son coéquipier Kimi Räikkönen, dans l'autre F14T, n'avait pu faire qu'un  seul tour en 1re séance, en raison d'un problème au niveau de la suspension  avant. Il s'est bien rattrapé en bouclant 25 tours, avec le 7e chrono à la clé,  derrière la Williams de Felipe Massa et devant la McLaren de Jenson, soit deux  monoplaces à moteur Mercedes. Du côté de Red Bull, Daniel Ricciardo a devancé de deux dixièmes son  illustre coéquipier Sebastian Vettel, quadruple champion du monde en titre. Il  s'est surtout placé au 4e rang, confirmant à la fois le retour en forme des  monoplaces de l'écurie austro-anglaise et de Renault, leur motoriste français.

Chez Lotus, il y a eu du mieux pour Romain Grosjean, 28 ans depuis jeudi,  qui est entré dans le Top 10 au terme d'une séance bien remplie (36 tours). Et  encore du moins bien pour son coéquipier vénézuélien Pastor Maldonado, parti à  la faute et dans le mur, à l'entrée des stands, en n'ayant bouclé que 12 tours.  "J'ai tapé", a dit sobrement le pilote sud-américain avant d'enlever le volant  et de quitter à regret le cockpit de sa voiture portant le numéro 13, un choix  rare en sport automobile. En plus de 60 ans de F1, deux pilotes seulement ont  pris ce risque. La 3e séance d'essais libres était prévue samedi matin, dernière répétition  avant les qualifications qui se disputeront à partir de 14h00 locales (08h00  françaises)

AFP