Lewis Hamilton
Le Britannique Lewis Hamilton | AFP - ANDREJ ISAKOVIC

Hamilton (Mercedes) en pole devant Rosberg pour le GP de Grande-Bretagne

Publié le , modifié le

Les Mercedes, auteurs des meilleurs temps lors des essais libres et qui ont trusté les pole-positions depuis le début de la saison, ont maintenu leur emprise, lors des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne. Lewis Hamilton a enregistré sa 8e pole-position cette saison, devant son coéquipier Nico Rosberg. Les deux Mercedes s'élanceront, dimanche, devant les deux Williams de Massa et Bottas, et les deux Ferrari de Raikkonen et Vettel.

Huit pole-positions en neuf courses. Lewis Hamilton n'a que dix points d'avance au championnat sur Nico Rosberg, en revanche, il est largement devant son coéquipier lors des séances de qualifications. Devant son public, le Britannique a été au rendez-vous. Dominé par l'Allemand vendredi lors des deux premières séances d'essais libres, il avait repris la mesure de son rival ce matin, lors de la 3e et dernière séance d'essais libres. Il n'a pas raté les qualifications du début d'après-midi. Pour un dixième de seconde, il a devancé Rosberg qui devra s'employer pour réaliser la passe de deux, quinze jours après son succès en Autriche.

"C'est toujours très spécial de réussir la pole position ici pour moi", a  réagi dès la fin de la séance le Britannique, tenant du titre. Derrière, on s'attendait à trouver les Ferrari. Mais ce sont les Williams de Felipe Massa et de Valtteri Bottas qui se sont placés dans les échappements des Mercedes, pour occuper toute la deuxième ligne sur la grille de départ. Kim Raikkonen et Sebastian Vettel doivent se contenter de la troisième ligne à plus d'une seconde de Rosberg. Un gouffre.

Les McLaren en pleine déconfiture​

Romain Grosjean, après une première journée marquée par une sortie dans le bac à sable causée par un bloquage des roues arrières, n'a pas totalement redressé la barre, avec le 12e temps. Pas de Q3 pour le pilote français et sa Lotus, qui a néanmoins devancé Max Verstappen (Toro Rosso), pourtant à l'aise aux essais libres.

Les McLaren des champions du monde Jenson Button et Fernando Alonso sorties dès la Q1. Les monoplaces britanniques ont eu beau évoluer à domicile sur le circuit de Silverstone, elles n'ont pas pour autant trouvé la lumière dans une saison bien pénible. Respectivement 18 et 17 temps de la première séance de qualification, les deux protégés d'Eric Boullier ont suivi le reste de l'épreuve depuis les stands.