Hamilton Rosberg Monza 092014
Lewis Hamilton profite du freinage raté de Nico Rosberg pour prendre la tête du GP d'Italie à Monza | OLIVIER MORIN / AFP

Hamilton fait craquer Rosberg

Publié le , modifié le

Le duel entre les deux Mercedes de Lewis Hamilton et Nico Rosberg a tourné à l'avantage du Britannique au GP d'Italie de F1 à Monza. Malgré un mauvais départ de la pole position, Hamilton a effectué un retour fracassant et s'est hissé en tête après une erreur de freinage de son coéquipier. Grâce à sa victoire italienne, l'Anglais revient à 22 pts au championnat du monde. Le podium est complété par Felipe Massa (Williams-Mercedes).

L'affrontement n'a pas eu lieu. Au moment du regroupement en tête au 29e tour, Nico Rosberg a pris la "fuite". Trahi par des pneus visiblement moins performants, le leader du classement a tiré tout droit à la première chicane du circuit de Monza. Revenu dans son aileron, Lewis Hamilton a profité de l'aubaine pour dépasser son coéquipier sans peur et sans fracas. Le Britannique revient de loin car il avait lui aussi fait un beau cadeau à Rosberg en ratant son envol au moment de l'extinction des feux. Un manque de couple qui le rejetait au 4e rang derrière Magnussen et Massa alors qu'il partait de la pole position. De la première ligne, Rosberg filait lui vers ce qu'on pensait une victoire facile. Mais après l'unique ravitaillement de la course, la donne a changé. Hamilton a fait la sourde oreille quand son équipe lui a demandé de lever le pied pour économiser du carburant. Rosberg, moins à l'aise avec ses nouveaux pneus, a vu grossir une flèche d'argent dans ses rétros. Après son loupé, le deuxième à cet endroit en course, l'autre Mercedes était passée.

Hamilton grignote, Ricciardo fait le show

Hamilton plus rapide, le GP était joué pour les Mercedes. Au même moment, il était terminé pour Fernando Alonso, victime d'un problème mécanique. Ça n'était plus arrivé à l'Espagnol depuis 86 courses. Le podium figé, il fallait regarder derrière pour s'enthousiasmer. Daniel Ricciardo faisait le spectacle en alignant les dépassements. 13e après le départ, l'Australien a livré une magnifique prestation jusqu'à déborder son coéquipier Sebastian Vettel en fin de course. 5e au final, il reste dans le coup pour le titre mais avec un 7e doublé Mercedes, il lui sera difficile de se mêler à la lutte jusqu'au bout. A six manches de la fin du championnat, Hamilton continue de grignoter. Ses 22 points de retard ne lui laissent aucun droit à l'erreur mais c'est dos au mur qu'il est le meilleur.

Classement du GP d'Italie

1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) les 306,720 km en 1 h 19:10.236 (moyenne: 232,450 km/h)
2. Nico Rosberg (GER/Mercedes) à 3.175
3. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) à 25.026
4. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) à 40.786
5. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-Renault) à 50.309
6. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) à 59.965
7. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) à 1:02.518
8. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) à 1:03.063
9. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) à 1:03.535
10. Kevin Magnussen (DEN/McLaren-Mercedes) à 1:06.171
11. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Renault) à 1:11.184
12. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) à 1:12.606
13. Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso-Renault) à 1:13.093
14. Pastor Maldonado (VEN/Lotus-Renault) à 1 tour
15. Adrian Sutil (GER/Sauber-Ferrari) à 1 tour
16. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) à 1 tour
17. Kamui Kobayashi (JPN/Caterham-Renault) à 1 tour
18. Jules Bianchi (FRA/Marussia-Ferrari) à 1 tour
19. Esteban Gutiérrez (MEX/Sauber-Ferrari) à 2 tours
20. Marcus Ericsson (SWE/Caterham-Renault) à 2 tours
   
Les deux autres concurrents n'ont pas été classés.

Xavier Richard @littletwitman