Lewis Hamilton Mercedes
Lewis Hamilton (Mercedes) | ANDREW YATES / AFP

Hamilton en pole à Silverstone

Publié le , modifié le

Le Britannique Lewis Hamilton a fait honneur à son public en signant la pole position (la 28e de sa carrière) lors des essais qualificatifs du Grand Prix de Silverstone. Le pilote Mercedes a devancé d'un souffle son coéquipier Nico Rosberg et les deux Red Bull de Vettel et Webber. Räikkönen et Alonso sont loin, relégués aux 9e et 10e rangs. Grosjean s'en sort à la 8e place alors que Vergne, Pic et Bianchi sont respectivement 13e, 19e et 20e.

Comme les essais libres le laissaient entendre, la bataille pour la position de pointe dans ce GP de Grande-Bretagne s'est jouée entre les Mercedes et les Red Bull. Les deux écuries ont phagocyté les premières places pendant les trois séances de qualification, laissant la concurrence se battre pour récupérer les miettes. A ce petit jeu ce sont d'ailleurs d'étonnants outsiders qui sont le mieux parvenus à tirer leur épingle de leur jeu sur les courbes ultra-rapides du tracé anglais. Di Resta (Force India), Ricciardo (Toro Rosso) et Sutil (Force India) ont ainsi joué les trouble-fêtes en s'intercalant devant les Lotus de Grosjean et de Räikkönen.

McLaren encore en dessous

Et que dire de Fernando Alonso ? Sur une Ferrari que l'on pensait taillée pour Silverstone, l'Espagnol a eu toutes les peines du monde à se hisser à une modeste 10e place sur la grille. A moins qu'il ait volontairement préservé un train de pneu pour la course ? Quoiqu'il en soit, le pilote de la Scuderia ne saurait se contenter de ce résultat. Décevant mais c'est toujours mieux que les McLaren de Button et Perez, encore une fois éjectées lors de la Q2. 

Tout ce beau monde regardera donc de loin les deux premières lignes dimanche lors du départ. La lutte entre Mercedes et Red Bull fut d'une intensité rare et indécise jusqu'au bout puisqu'il a fallu attendre les dernières secondes pour voir lewis Hamilton souffler la pole à son coéquipier Nico Rosberg. derrière les deux monoplaces allemandes, les Red Bull de Vettel et Webber ont fait mieux que résister. Elles se sont surtout parfaitement placées pour la course. Sachant les problèmes de performances en condition GP des Mercedes, c'est tout bénéfice pour Vettel et consorts... 

. Grille de départ:

    1re ligne:
    Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)
    Nico Rosberg (GER/Mercedes)
    2e ligne:
    Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)
    Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault)
    3e ligne:
    Paul di Resta (GBR/Force India-Mercedes)
    Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso-Ferrari)
    4e ligne:
    Adrian Sutil (GER/Force India-Mercedes)
    Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault)
    5e ligne:
    Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault)
    Fernando Alonso (ESP/Ferrari)
    6e ligne:
    Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes)
    Felipe Massa (BRA/Ferrari)
    7e ligne:
    Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso-Ferrari)
    Sergio Perez (MEX/McLaren-Mercedes)
    8e ligne:
    Nico Hülkenberg (GER/Sauber-Ferrari)
    Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault)
    9e ligne:
    Valtteri Bottas (FIN/Williams-Renault)
    Esteban Gutierrez (MEX/Sauber-Ferrari)
    10e ligne:
    Charles Pic (FRA/Caterham-Renault)
    Jules Bianchi (FRA/Marussia-Cosworth)
    11e ligne:
    Max Chilton (GBR/Marussia-Cosworth)
    Giedo van der Garde (NED/Caterham-Renault)