Lewis Hamilton McLaren
Lewis Hamilton (McLaren) | DON EMMERT / AFP

Hamilton devant Grosjean !

Publié le , modifié le

Le Britannique Lewis Hamilton (McLaren) partira en pole position dimanche pour le Grand Prix de Hongrie, 11e manche du Championnat du monde de Formule 1, après avoir signé le meilleur temps des qualifications devant le Français Romain Grosjean (Lotus).

Hamilton a enregistré sa troisième pole position cette saison, après celles des GP d'Australie et de Malaisie, en début de saison. Le champion du monde 2008 a bouclé son meilleur tour en 1 min 20 sec 953/1000, soit trois dixièmes de mieux que le Français. La deuxième ligne sera composée de la meilleure Red Bull, celle de l'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull), double champion du monde en titre, et de l'autre McLaren pilotée par Jenson Button, ce qui confirme le regain de forme des monoplaces anglaises, déjà entrevu à Hockenheim. "Les gars ont encore fait un travail incroyable et nos améliorations fonctionnent bien ici", a dit Hamilton après la 22e pole position de sa carrière en F1. 

"Ca va beaucoup mieux qu'en Allemagne et c'est mon meilleur résultat en qualifications", a souligné Grosjean, qui avait raté son week-end à Hockenheim. "Je ne suis pas complètement satisfait de mon meilleur tour, j'aurais peut-être pu aller chercher Romain (Grosjean), mais je serai en bonne position pour la course", a réagi Vettel, qui partira donc devant Fernando Alonso (Ferrari), leader du championnat mais seulement 6e de cette séance.

Romain Grosjean (Lotus), 2e temps: "Je suis très satisfait, surtout après le GP d'Allemagne qui ne s'était pas très bien passé. Depuis, on a travaillé très dur pour savoir ce qui n'allait pas sur la voiture, pourquoi je ne retrouvais pas mes sensations de début de saison. On a retrouvé un peu de vitesse et être sur la 1re ligne ici, c'est spécial, sur un circuit où il est difficile de dépasser et où les qualifications sont souvent l'une des clés de la course. En général, on est plutôt meilleur avec le plein d'essence qu'avec moins d'essence, donc la clé ce sera de prendre un bon départ et de rester sur la piste, comme on l'a fait à Bahreïn (3e) et au Canada (2e). Si on réussit tout ça, on a tout ce qu'il faut en poche pour faire un bon résultat. Je suis très content, car c'est mon meilleur résultat en qualifications. Si je gagne demain (dimanche), ce sera fantastique pour toute l'équipe, par rapport à tout ce qu'on a déjà réussi cette saison."

Sebastian Vettel (GER/Red Bull), 3e temps: "J'étais en pole ici en 2010 et 2011, mais je n'ai pas gagné. Cette année, je suis 3e, donc on va voir ce qui se passe demain (dimanche). Ce week-end, on a progressé séance par séance, car c'était difficile de trouver le bon équilibre pour la voiture, même si elle est très rapide. J'aurais peut-être pu aller chercher Romain (Grosjean) mais Lewis était un cran au-dessus, intouchable. Je sais que c'est difficile de doubler ici, mais j'espère que je prendrai un bon départ. La gestion des pneus sera cruciale. Tout le monde a moins d'appui aérodynamique cette saison, donc la fenêtre d'utilisation de la voiture est très étroite et c'est difficile d'avoir tout juste à chaque course."

AFP