Lewis Hamilton - 2010 - McLaren
Lewis Hamilton, nouveau patron du classement des pilotes | AFP - FRED DUFOUR

Hamilton cartonne, Grosjean surprend

Publié le , modifié le

Les McLaren ont donné le ton de la saison 2012 de F1 en signant samedi en Australie les deux meilleurs temps des qualifications du 1er Grand Prix de l'année, tandis que le champion du monde sortant Sebastian Vettel est relégué en 3ème ligne. Lewis Hamilton sera en pole position dimanche avec à ses côtés son coéquipier Jenson Button. La surprise est venue du Français Romain Grosjean qui a signé sur sa Lotus le 3e temps.

On n'attendait sans doute pas Grosjean dans une position aussi favorable à Melbourne: sur la 2e ligne de la grille de départ juste derrière le duo d'anciens champions du monde !
La performance du jeune pilote français âgé de 25 ans est d'autant plus remarquable qu'il s'agit de sa première apparition sur le circuit de Melbourne et seulement de son huitième Grand Prix, après un an et demi de purgatoire.Il sera aux côtés de l'Allemand Michael Schumacher, sept fois champion du monde, de retour au premier plan avec sa Mercedes.    

McLaren donne le ton

Chez McLaren, on affiche évidemment sa pleine satisfaction. "C'est une sensation incroyable d'être de retour à ce niveau et de commencer si bien", a déclaré Hamilton, vainqueur sur le circuit d'Albert Park en 2088 après avoir aussi décroché la pole. "Je crois que c'est la première fois que Jenson et moi faisons un et deux en qualifs. Ce sera une course incroyablement serrée et tendue", a ajouté le Britannique. McLaren n'avait jamais plus occupé le premier rang d'une grille de départ depuis le Grand Prix d'Europe 2009, où Hamilton et Heikki Kovalainen avaient signé les deux meilleurs temps.

Vettel, qui avait aligné la saison dernière 15 pole positions dont celle d'Australie, un record dans l'histoire de la F1, n'a fait que le sixième temps, juste derrière son coéquipier de Red Bull, l'Australien Mark Webber. Ce sera la première fois dimanche que l'écurie Red Bull, qui avait raflé 18 des 19 poles l'an dernier, n'aura pas un pilote en première ligne depuis le Grand Prix d'Italie en 2010. Nico Rosberg (Mercedes) et Pastor Maldonado (Williams) occuperont le quatrième rang de la grille de départ.    

Pour Ferrari, les problèmes continuent. Les deux voitures de l'écurie italienne ne sont pas parvenues à atteindre la dernière séance des qualifications. L'Espagnol Fernando Alonso a fait une sortie de route lors de la deuxième séance alors qu'il avait réalisé le cinquième temps et devra se contenter du sixième rang dans la grille après son 12e temps, tandis que le Brésilien Felipe Massa n'a réalisé que le 16e chrono. Un autre ancien champion du monde, le Finlandais Kimi Raikkonen, qui effectue son retour en Formule Un après deux ans passés en rallye, n'a pas terminé la première séance et sera au neuvième rang dimanche au départ. 

Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes): Meilleur temps: "C'est un sentiment fantastique et une manière incroyable de commencer la saison.pour moi et pour toute l'équipe, en  faisant 1 et 2 avec Jenson (Button, 2e temps des qualifications). Mais on sait  que ce n'est que samedi, et que la journée qui compte, c'est demain (dimanche).  C'est la récompense de tout le travail effectué cet hiver par toute l'équipe  pour qu'on en arrive là, après deux saisons délicates. Depuis deux jours, on ne  s'est concentrés que sur les réglages pour le sec. C'est dans le 3e secteur du  circuit que j'ai le plus travaillé, parce que dans les autres secteurs on était  plutôt bien. Je savais aussi que Jenson était tout près de moi, donc ça me  permettait de rester en alerte. Dans la Q3, j'ai fait une deuxième tentative en  essayant de freiner 10 mètres plus tard partout, mais ça n'a pas marché du  tout. Je n'arrive pas à y croire, et toutes les poles positions sont spéciales,  celle-là aussi. Je pensais bien que les Lotus seraient compétitives, mais pas  autant que ça. Et je n'ai pas de conseil à donner à Romain (Grosjean), il saura  très bien quoi faire dimanche".

 Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes), 2e temps: "Toute l'équipe a fait un travail fantastique cet hiver et je suis très heureux de me retrouver ici pour  en parler. Je suis un peu surpris de l'écart avec les Red Bull, mais ils n'ont  pas encore perdu la course, ils ont tout ce qu'il faut pour se rattraper. On a  bien travaillé depuis deux jours et la saison commence bien pour nous, parce  qu'on va partir de la première ligne. J'ai beaucoup roulé avec les pneus Soft  et il n'y a pas trop de dégradation, alors que certains ont fait plus de tours  avec les pneus plus durs (Medium). Je ne sais pas à quoi m'attendre dimanche et  on peut faire toutes les simulations possibles. La seule chose que je sais,  c'est que ce sera un petit peu plus facile en partant de la 1re ligne de la  grille de départ. Il faut juste éviter de faire une erreur d'ici demain, en  préparant la course".

Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault): "C'est vraiment agréable d'être de retour en Formule Un, j'ai pris beaucoup de plaisir. Je suis vraiment très fier d'être aux côtés de tels pilotes. J'espère que nous allons continuer comme ça toute la saison et que nous allons écrire une belle histoire"