Romain Grosjean (Lotus Renault)
Romain Grosjean (Lotus Renault) lorgne vers un baquet de F1 | DR

Grosjean en force

Publié le , modifié le

Comme jeudi, Romain Grosjean s'est montré le plus rapide, lors de la 2e journée des essais sur le circuit de Montmelo (Espagne). Le Français de l'écurie Lotus-Renault a devancé son compatriote Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) et le double champion du monde Sebastian Vettel (Red Bull).

Le Français Romain Grosjean (Lotus-Renault) a signé vendredi en fin d'après-midi, comme jeudi, le meilleur temps de la 2e journée des derniers essais de préparation à la saison 2012 de Formule 1, sur le circuit de Catalogne à Montmelo, près de Barcelone. Dans son 121e tour lancé, soit l'équivalent de la fin de deux Grands Prix d'Espagne courus en un seul jour, le Franco-Suisse a amélioré de six gros dixièmes (1:22.614) son meilleur temps de la veille (1:23.252). De quoi devancer un autre Français, Jean-Eric Vergne (Toro Rosso), dont le chrono de 1:23.126 tenait depuis le matin.

Cette 2e journée a été prolongée de 30 minutes, jusqu'à 17h30 locales, car elle avait commencé avec 30 minutes de retard en raison d'un brouillard très épais sur la colline de Montmelo. Vergne n'a bouclé que 31 tours vendredi matin avant de jeter l'éponge, en raison d'un problème technique. Il se consolera en se disant qu'il a devancé le double champion du monde allemand, Sebastian Vettel (Red Bull), avant de passer le relais samedi et dimanche à son coéquipier australien Daniel Ricciardo.

McLaren et Mercedes à la traîne

Deux autres pilotes, comme Grosjean, ont pu profiter de la fiabilité de leur nouvelle monoplace pour boucler plus de 100 tours, notamment un autre double champion du monde, l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), qui en a fait 125. C'est le record d'assiduité du jour, avec un 4e chrono à la clé. Autre élève motivé et travailleur, le Finlandais Heikki Kovalainen (Caterham) est enfin sorti de l'ombre en bouclant 104 tours, avec en prime le 5e meilleur temps de la journée, à la surprise générale, devant le Japonais Kamui Kobayashi (Sauber), meilleur temps absolu de la semaine dernière en Catalogne.

Les déceptions relatives viennent de chez Mercedes et McLaren, car Michael Schumacher, après une petite sortie dans le bac à graviers, n'a fait que 79 tours (8e chrono) et Lewis Hamilton n'a fait que 65 tours. Maigre consolation, les deux champions du monde ont réussi à devancer les pilotes Williams. Du côté de HRT (ex-Hispania), les employés en uniforme noir ont continué à se promener entre leur stand et leur motor-home gris, à boire des cafés et à papoter. La voiture n'est toujours pas là et personne ne sait si elle roulera cette semaine.

AFP