Nico Rosberg
Nico Rosberg | CLEMENT MARIN / DPPI

Grand Prix du Japon: Rosberg en pole devant Hamilton

Publié le , modifié le

Nico Rosberg a réalisé la pole position du Grand Prix du Japon en devançant son coéquipier et meilleur ennemi, Lewis Hamilton, de 13 petits millièmes. Un écart qui promet une course fabuleuse dimanche sur le mythique tracé de Suzuka. Sur la deuxième ligne, les Ferrari ont réalisé un joli coup avec les troisième et quatrième meilleurs temps, respectivement pour Raïkkönen et Vettel. L'Allemand reculera néanmoins de trois places sur la grille.

Les 23 points d'avance de Nico Rosberg sur Lewis Hamilton au championnat du monde des pilotes sont un avantage à la fois maigre et conséquent. Les 13 millièmes qui le séparent de son coéquipier lors de la séance de qualifications du Grand Prix du Japon sont un écart d'autant plus fin, ils suffisent néanmoins à son bonheur. C'est donc l'Allemand qui partira en pole dimanche devant le Britannique. Le chassé-croisé continue, au moins en qualifications, entre les deux pilotes Mercedes. La marque allemande espérera une issue plus favorable qu'en Malaisie quand Daniel Ricciardo avait profité des mésaventures de Mercedes pour s'imposer. 

"Le poleman ne gagne pas toujours ici", a rappelé Hamilton à chaud, déçu mais plutôt souriant, histoire de mettre tout de suite un petit coup de pression à son rival préféré. Un Rosberg dominateur depuis vendredi matin: meilleur temps des trois séances d'essais libres, puis des qualifications.

Ferrari domine Red Bull

Entre Ferrari et Red Bull c'est un autre championnat qui se joue, celui de la deuxième place des constructeurs. Sur un circuit que l'on pensait favorable à la marque de boisson énergétique, Kimi Raïkkönen et Sebastian Vettel ont fait parler l'expérience en accrochant les troisième et quatrième temps devant les deux Red Bull de Verstappen et Ricciardo. Malheureusement pour Vettel, il reculera de trois places, jusqu'à la septième, pour son accrochage avec Rosberg en Malaisie.

Le sourire de Grosjean

Derrière, Romain Grosjean retrouve le sourire en accrochant le premier top 10 (8e) de sa saison en qualification. Septième chrono, Perez gagne une place à la faveur de la pénalité de Vettel alors qu'Hulkenberg et Gutierrez prennent respectivement les 9e et 10e places. Plus loin, déception pour les McLaren Honda à domicile, Alonso n'est que 15e, Button 17e.