Sebastian Vettel au Grand Prix du Brésil
Sébastien Vettel a dominé les essais libres 2 du Grand Prix du Brésil. | NELSON ALMEIDA / AFP

Grand Prix du Brésil : Sébastian Vettel domine les essais libres 2

Publié le , modifié le

Deuxième de la première séance d'essais libres, Sebastian Vettel a été le plus rapide au Brésil, lors de la deuxième. L'Allemand termine devant un Charles Leclerc sanctionné et Max Verstappen. La météo est venue perturber la journée.

L'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) a réalisé le meilleur temps de la 2e séance d'essais libres du Grand Prix du Brésil, 20e manche du Championnat du monde de Formule 1, vendredi sur le circuit d'Interlagos (4,309 km) à Sao Paulo. Avec un chrono de 1 min 09 sec 217/1000, il devance son équipier monégasque Charles Leclerc de 21/1000.

Leclerc sanctionné

Ce dernier sera d'ailleurs pénalisé de dix places sur la grille de départ, dimanche, à cause d'un changement de moteur au-delà du quota autorisé par saison. Le règlement autorise l'utilisation de deux ou trois exemplaires de chacun des éléments du moteur d'une monoplace au cours d'une saison. Au-delà, les pilotes sont pénalisés sur la grille.

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) de 134/1000 complète le podium, lui qui avait dominé les essais libres 1. Les Mercedes s'en sortent avec le 4e temps, à 156/1000, pour le Finlandais Valtteri Bottas et le 5e, à 223/1000, pour le champion du monde britannique Lewis Hamilton.

Sorties de piste pour Kubica et Kvyat

Le Danois Kevin Magnussen (Haas) se classe derrière les "top teams", 6e à 926/1000, devant l'Australien Daniel Ricciardo (Renault), le Finlandais Kimi Räikkönen (Alfa Romeo Racing), le Thaïlandais Alexander Albon (Red Bull) et l'Espagnol Carlos Sainz Jr (McLaren). La séance a été raccourcie par deux drapeaux rouges suite à des sorties de piste du Polonais Robert Kubica (Williams) puis du Russe Daniil Kvyat (Toro Rosso). Pierre Gasly, l'équipier français de ce dernier, a lui subi ce qui semble être une panne de moteur. Les essais libres 3 sont programmés samedi à 16 heures (heure française) et les qualifications à 19 heures. Après de fortes pluies vendredi matin, la météo s'annonce plus clémente.

AFP