Charles Leclerc à Monza
Charles Leclerc à Monza | ANTONIN VINCENT / DPPI Media / DPPI

Grand Prix d'Italie : Leclerc prend la pole devant les Mercedes

Publié le , modifié le

Charles Leclerc confirme sa forme du moment ! Après sa victoire la semaine dernière à Spa, le Monégasque a décroché sa 4e pole position de la saison samedi à Monza ! Le pilote Ferrari a signé le meilleur temps au terme de qualifications particulièrement folles, devant Lewis Hamilton (Mercedes) et Valtteri Bottas (Mercedes). La séance a été marquée par deux drapeaux rouges, d'abord en Q1 après un problème mécanique de Sergio Perez, puis en fin de Q3 après la sortie de route de Kimi Räikkönen.

Quelle fin de Q3 improbable ! Dans un imbroglio total, c'est bien Charles Leclerc (Ferrari) qui s'est adjugé la pole position samedi à Monza. Le Monégasque qui signe là sa 4e pole de la saison, s'élancera dimanche devant les Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas. La 4e place sera occupée par Sebastian Vettel (Ferrari). 

Deux drapeaux rouges et une fin de Q3 totalement folle

Une chose est sûre, on ne s'est pas ennuyé samedi devant cette séance de qualifications. Une séance arrêtée une première fois en Q1 par un drapeau rouge. Victime d'un problème mécanique, Sergio Perez (Racing Point - Force India) a été contraint de s'arrêter au bord de la piste. Les commissaires ont donc interrompu la course une première fois. 

Rebelote en Q3 ! Alors que Leclerc vient chiper la pole à Lewis Hamilton, c'est Kimi Räikkonen (Alfa Romeo) qui part en tête-à-queue dans la parabolique et termine dans le bac à graviers. Après dix minutes d'interruption la course reprend alors que les pilotes n'ont plus que 6 minutes pour améliorer leur temps. S'en suit un véritable jeu de bluff entre les favoris, qui attendent le dernier moment pour sortir des stands. Résultat de l'opération : seul Carlos Sainz (Mc Laren) parvient à couper la ligne d'arrivée à temps pour lancer un dernier tour.  L'Espagnol n'améliorera pas son chrono. 

C'est donc Leclerc qui sort grand gagnant de ce scénario assez improbable et qui s'élancera en pôle position dimanche.