Daniel Ricciardo sur le podium en Malaisie
Daniel Ricciardo (Red Bull) laisse éclater sa joie après sa victoire à Sépang en Malaisie | AFP - MOHD RASFAN

Grand Prix de Malaisie : Daniel Ricciardo et Red Bull profitent de la malchance des Mercedes

Publié le , modifié le

Le pilote Daniel Ricciardo (Red Bull) a remporté le Grand Prix de Malaisie au terme d'une course riche en rebondissements. L'Australien de 27 ans a profité des malheurs de Mercedes avec l'abandon de Lewis Hamilton et la pénalité reçue par Nico Rosberg pour s'offrir sa première victoire cette saison, la quatrième dans sa carrière. Red Bull réalise le doublé puisque Max Verstappen a pris la deuxième place, devant Nico Rosberg, qui a sauvé les meubles avec une folle remontée.

Sale week-end pour Lewis Hamilton. Au 41e tour, il filait vers une victoire tranquille et pouvait espérer reprendre la tête du classement général à son coéquipier Nico Rosberg quand son moteur a cassé le forçant à déposer les armes. La mort dans l'âme, il a vu Daniel Ricciardo et Max Verstappen se battre pour un succès qui lui tendait les bras. Parti en pole-position, le Britannique avait jusqu'ici parfaitement maîtrisé la course. Son déroulement lui souriait même puisque Nico Rosberg avait été pénalisé pour un accrochage au départ avec Sebastian Vettel - qui avait dû abandonner -. L'Allemand était reparti dernier et s'élançait dans une folle remontée pour conserver sa place de leader du classement général. Cet incident mécanique de Hamilton au 41e tour a tout changé.

Premier doublé depuis trois ans pour Red Bull

D'un coup, Mercedes, qui pouvait remporter le titre mondial des constructeurs en Malaisie, voyait son rêve s'envoler. Et Rosberg, au 36e dessous en début de course, faisait finalement même plus que limiter la casse. Avec cette troisième place inespérée, l'Allemand consolide sa place de leader et compte désormais 23 points d'avance sur son coéquipier. Hamilton pouvait faire la grimace au moment de rejoindre les stands à pied. Ce premier abandon sur problèmes mécaniques de la saison, son deuxième au total après celui de Barcelone, lui coûte très cher. Sur a plus haute marche du podium, Daniel Ricciardo, lui, affichait son plus beau sourire. En fin de course, il a contenu les assauts de son jeune coéquipiers Max Verstappen, 19 ans depuis vendredi. Il consolide sa troisième place au classement général. Lui et Verstappen offrent à Red Bull son premier doublé depuis le Grand Prix d'Australie en 2013. 

Au terme d'une course très animée avec six abandons dont le Français Romain Grosjean, le suspense pour le titre mondial en a pris un coup ce dimanche en Malaisie puisque Rosberg a désormais pratiquement une victoire d'avance sur Hamilton (une victoire rapporte 25 points, Rosberg en a 23 d'avance), mais tout est encore possible. Il reste cinq Grand Prix et Hamilton, terriblement déçu de l'issue de cette course, voudra se racheter et prendre sa revanche dès le week-end prochain au Japon, à Suzuka.