Lewis Hamilton, Mercedes, F1
Le pilote Mercedes Lewis Hamilton | AFP - WANG ZHAO

Grand Prix de Chine : Lewis Hamilton victorieux devant Sebastian Vettel

Publié le , modifié le

Deuxième en Chine, battu par Sebastian Vettel, Lewis Hamilton a pris sa revanche lors du deuxième Grand Prix de la saison en Chine en s'imposant pour la cinquième fois de sa carrière sur ce circuit. Le Britannique, qui signe sa 54e victoire de sa carrière, devance son rival Sebastian Vettel (Ferrari). Le podium est complété par Max Verstappen pourtant parti en 16e position. Le premier Français Esteban Ocon termine 10e, juste devant son compatriote Romain Grosjean.

Parti en pole position, Lewis Hamilton a confirmé en course en remportant le 54e Grand Prix de sa carrière. Vexé par sa deuxième place en Australie lors du premier Grand Prix de la saison, derrière Sebastian Vettel, le triple champion du monde n'a pas laissé passer sa chance en Chine, sur un circuit qu'il connaît bien puisqu'il s'était déjà imposé quatre fois (2008, 2011, 2014, 2015).

L'an dernier, un problème mécanique l'avait contraint à partir en queue de peloton - il avait finalement fini 7e -. Mais cette année, pas de soucis à l'horizon. Malgré la menace de Sebastian Vettel, le Britannique a contrôlé la course et s'offre une première victoire cette saison. Vettel termine deuxième, devant Max Verstappen auteur d'une remontée fantastique de la 16e sur la grille à la 3e place.

Coude à coude

Les deux rivaux annoncés de ce début de saison, Hamilton et Vettel, partagent désormais la tête au classement des pilotes avec 43 points. Red Bull s'offre aussi la quatrième place avec l'Australien Daniel Ricciardo, qui avait été contraint à l'abandon devant son public à Melbourne. Suivent les deux Finlandais du paddock, Kimi Räikkönen (Ferrari) et Valtteri Bottas (Mercedes). Cinq pilotes n'ont pas bouclé ce GP, à commencer par les deux McLaren-Honda de l'Espagnol Fernando Alonso (transmission) et du Belge Stoffel Vandoorne (essence), qui multiplient les ennuis mécaniques depuis les essais hivernaux.

Le Canadien Lance Stroll (Williams), accroché par le Mexicain Sergio Pérez (Force India), est sorti de piste dès le premier tour, pour finir sa course dans les graviers. Puis le novice italien Antonio Giovinazzi (Sauber) a perdu le contrôle de sa monoplace au niveau de la ligne, sur une partie humide de la piste, heurtant un muret et provoquant la neutralisation de la course par la voiture de sécurité au 4e tour. Le Russe Daniil Kvyat (Toro Rosso), enfin, est sorti sur un tête-à-queue au 19e tour.

Benoit Jourdain @BenJourd1