Romain Grosjean
Romain Grosjean a signé le quatrième meilleur temps des qualifications mais partira de la neuvième place demain à cause d'une pénalité | FREDERIC LE FLOC H / DPPI MEDIA

Grand Prix de Belgique - Romain Grosjean veut 'voir le côté positif"

Publié le , modifié le

Le Français Romain Grosjean (Lotus-Mercedes), auteur du 4e temps des qualifications de samedi avant le Grand Prix de Belgique de Formule 1, sera 9e sur la grille dimanche mais veut "voir le côté positif" de ce résultat.

Auteur du 4e temps des qualifications cet après-midi à Spa - son meilleur résultat de l'année -, Romain Grosjean partira finalement neuvième sur la grille demain à cause d'une pénalité de 5 places pour changement de boîte de vitesses après les essais libres de vendredi et avant le quota maximum de six courses avec la même boîte de vitesses. Un recul qui gâche un peu le résultat du pilote français. Mais Grosjean veut voir ici le "côté positif. On visait plutôt une 7e place et on se retrouve avec le 4e temps, ce qui même avec une pénalité de cinq places nous permet quand même de partir dans le Top 10. C'est vraiment le maximum qu'on pouvait espérer tirer de notre voiture et ça montre aussi qu'on est un bon groupe de gens qui travaillent dans la bonne direction", a-t-il résumé lors d'un point presse dans le paddock du circuit belge.

Amateur de courbes rapides et de sensations fortes, Grosjean adore rouler sur le circuit préféré des pilotes de F1, à plus de 230 km/h de moyenne: "Quand je suis parti pour mon dernier tour de qualification en Q3, avec mon dernier train de pneus et peu d'essence dans le réservoir, j'en ai profité car je savais que j'allais devoir attendre l'an prochain pour rouler à nouveau ici dans ces conditions" a raconté Grosjean, pour qui les nouvelles règles sur la procédure de départ, au niveau de l'embrayage, "ne changeront pas grand chose dimanche. Elles vont juste apporter un peu plus d'imprévisibilité".

AFP