Charles Leclerc à Spa
Charles Leclerc à Spa | AFP

Grand Prix de Belgique : Charles Leclerc s'impose pour la première fois de sa carrière en F1

Publié le , modifié le

Charles Leclerc la tient enfin. Parti de la pole position à Spa, le pilote monégasque a décroché la première victoire de sa carrière en Formule 1 en s’imposant ce dimanche au Grand Prix de Belgique. Il a devancé Lewis Hamilton (Mercedes), toujours leader au championnat du monde, et Valtteri Bottas (Mercedes). C’est aussi la première victoire de la saison pour l’écurie Ferrari.

La troisième aura été la bonne. Parti de la pole position lors des Grand Prix de Bahreïn et d’Autriche cette saison – où il n’était pas parvenu à convertir sa place sur la grille en victoire – Charles Leclerc (Ferrari) a mis tout le monde d’accord, ce dimanche, en Belgique. Leader durant la majeure partie de la course, le Monégasque de 21 ans a tenu bon pour s’imposer devant le champion du monde en titre Lewis Hamilton (Mercedes) et son coéquipier Valtteri Bottas. Lerclec a dédié sa victoire au Français Anthoine Hubert, tragiquement décédé ce samedi dans un accident lors de la course de Formule 2. 

à voir aussi Le monde du sport automobile rend hommage à Anthoine Hubert Le monde du sport automobile rend hommage à Anthoine Hubert

"Je réalise un rêve d’enfant. Mais c’est un week-end très difficile. J’ai perdu un ami" a avoué le vainqueur du jour après l’arrivée, "C’est très compliqué de gagner dans cette situation. J’avais fait ma première course avec Anthoine. C’est terrible. Je n’arrive pas à savourer complètement ce moment" a-t-il poursuivi. Quelques minutes auparavant, en passant la ligne, l’ancien pilote Sauber avait rendu hommage à son ami : "Cette victoire est pour Anthoine" a-t-il crié à la radio.

Verstappen abandonne

Il faut dire que le Monégasque a mis tous les ingrédients dans cette course pour s’adjuger sa première victoire en Formule 1. Auteur d’un excellent départ en première ligne, Leclerc a parfaitement manœuvré son coéquipier Sebastian Vettel, avant que la voiture de sécurité n’intervienne dès le deuxième tour. En cause, un accrochage entre Max Verstappen (Red Bull) et Kimi Raikkonen (Alfa Romeo Racing). Parti à la faute en tentant de doubler le Finlandais, le vainqueur du Grand Prix d’Autriche a dû rendre les armes. Il n’avait plus abandonné en course depuis plus d’un an. C’était en Hongrie.

"Je pensais pouvoir le passer à l’intérieur mais il ne devait pas m’attendre là et c’est pour cela que nous nous sommes touchés" a expliqué le Néerlandais, tout en relativisant les circonstances de cette course placée sous le signe de l’hommage "Ce n’est pas important vu ce qu’il s’est passé hier".

Pas de duel Vettel-Leclerc

Leader devant Sebastian Vettel et les Mercedes, Charles Leclerc a très bien géré ses pneus jusqu’au 15e tour, le moment choisi par l’Allemand pour s’arrêter aux stands. Comme Pirelli l’avait préconisé, le Monégasque a de son côté préféré s’arrêter à la mi-course (tour 22), mais s’est fait doubler par son coéquipier chez Ferrari. On se demandait alors si la Scuderia allait décider d’une stratégie en faveur de l’Allemand, ou laisser ses deux pilotes se battre pour la victoire.

Il n'y a finalement pas eu de combat. Bien plus rapide que son coéquipier après avoir chaussé les mediums, Leclerc a rapidement récupéré le meilleur tour en piste et rattrapé le quadruple champion du monde. La consigne est tombée aussitôt. Vettel a dû laisser passer Leclerc malgré son avance au championnat. Doublés ensuite par les Mercedes, il a choisi de s’arrêter une seconde fois mais n’a pu rattraper Bottas. Il termine quatrième de la course. 

De son côté, Charles Leclerc a vu son avance sur Lewis Hamilton fondre comme neige dans les derniers tours. Bien plus rapide, le Britannique a failli revenir dans les ultimes hectomètres, mais le Monégasque a parfaitement maîtrisé sa course. Il offre à Ferrari sa première victoire de la saison et devient le plus jeune pilote de la firme italienne à s'imposer en Formule 1. Mattia Binotto peut être satisfait d'avoir misé sur lui en début d'année.