Charles Leclerc
Charles Leclerc | AFP

Grand Prix de Bahreïn : Première pole en carrière pour Charles Leclerc (Ferrari)

Publié le , modifié le

Sensation à Bahreïn pour le deuxième Grand Prix de la saison. Charles Leclerc (Ferrari) a décroché la première pole position de sa carrière en signant le meilleur temps de l’histoire du circuit en 1.27.866. Il devance son coéquipier Sebastien Vettel (Ferrari). Lewis Hamilton (Mercedes), auteur de la pole en Australie il y a 15 jours, complète le podium.

Charles Leclerc n’aura pas mis longtemps à s’illustrer sous les couleurs de Ferrari. Recruté par l’écurie italienne en fin de saison dernière, le Monégasque a signé la première pole position de sa carrière, samedi, en dominant de la tête et des épaules la séance de qualification du Grand Prix de Bahreïn. L’ancien pilote de l’écurie Sauber a réalisé le meilleur temps de l’histoire du circuit en 1.27.866, devant son coéquipier Sebastian Vettel (Ferrari). Après avoir inauguré la saison 2019 en réalisant le doublé en Australie, Mercedes a connu plus de difficultés ce samedi. Les flèches d’argent de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas se sont classées respectivement troisième et quatrième des qualifications.  

Cinquième en Australie il y a 15 jours, Charles Leclerc avait lancé les hostilités dès jeudi à Bahreïn, en dominant les séances d'essais libres devant son coéquipier Sebastian Vettel (Ferrari). Intouchables à Albert Park, les Mercedes de Lewis Hamilton et de Valtteri Bottas - victorieux du premier Grand Prix de la saison - n'ont cette fois rien pu faire face à la vitesse des deux scuderias. En difficulté en Q2, Vettel a su trouver les ressources pour reprendre la P2 à Lewis Hamilton lors de son dernier passage sur la piste, devancé de 0"202 sec par le Monégasque Charles Leclerc, qui réalise là une très grosse performance. 

Red Bull à la peine

Si Charles Leclerc a soigné ses débuts avec Ferrari, on ne peut pas en dire autant de Pierre Gasly chez Red Bull. Onzième en Australie il y a 15 jours, le Français a une nouvelle fois eu toutes les peines du monde à s'illustrer sur le circuit de Bahrein. L'ancien pilote de Toro Rosso a été sorti dès la Q2, et a laissé son coéquipier Max Verstappen, étincelant en fin de saison dernière, prendre la P5, derrière les Ferrari et les Mercedes. "Je ne me sens pas du tout à l’aise avec la voiture. C'est difficile. Surtout sur les tractions avec le train arrière. Pour Max c’était un peu mieux mais ce n’est pas fantastique non plus. Il va falloir travailler. Je n’arrive pas à me sentir bien avec la voiture. Il faut rester concentré et tout faire pour aller accrocher des points demain" a réagi le Français au micro de Canal+. 

Les Haas de Romain Grosjean et Kevin Magnussen étaient également présentes en Q3. Le Français partira P8 tandis que son coéquipier s'élancera en 6e position. Début de saison difficile pour Renault et sa recrue phare Daniel Ricciardo, qui n'ont toujours pas réussi à passer en Q3 cette saison. Le pilote Australien partira 11e sur la grille ce dimanche.