Nico Rosberg (Mercedes) après sa victoire à Abu Dhabi 29112015
Le pilote allemand de Mercedes et vice-champion du monde 2015, Nico Rosberg. | DPPI / DPPI Media

Grand Prix d'Abou Dhabi - Nico Rosberg : "J'attends avec impatience 2016"

Publié le , modifié le

Le vice-champion du monde Nico Rosberg (Mercedes), victorieux pour la 3e fois d'affilée cette saison, a ensuite expliqué qu'il attendait avec impatience la saison 2016" avec comme objectif principal, comme d'habitude, de "battre Lewis" Hamilton.

Vous avez maîtrisé le week-end depuis le début, comment vous sentez-vous ?
Nico Rosberg : "C'est délicieux. La voiture était impressionnante, c'est juste incroyable et je suis en extase. C'est toujours difficile de courir contre Lewis (Hamilton), il fait un travail exceptionnel et il est l'un des meilleurs pilotes du plateau, donc, c'est encore meilleur de gagner, surtout face à un tel rival. C'est pour ce genre de course que je pilote, pour ce genre de bagarres. Un grand merci à toute mon équipe, vous avez encore été fantastiques ce week-end."

Vous avez remporté les trois dernières courses de 2015, quel bilan tirez-vous de votre saison ? 
N.R. : "Le week-end a Austin a été le moment le plus difficile de l'année (quand Hamilton a été sacré). Mais depuis, je suis revenu bien plus fort et j'en suis ravi. Aujourd'hui, c'était ma course la plus dominatrice. C'est  excitant de voir la façon dont j'ai contrôlé la course, j'ai attaqué tout le long, jusqu'à la fin. C'est super de terminer la saison comme ça et de partir en vacances de cette façon."
 
Vous voilà en confiance pour 2016 ?
N.R. : "J'attends avec impatience 2016. Je vais tout donner pour gagner encore l'an prochain et essayer d'être champion. Ca peut commencer n'importe quand, ça pourrait être demain, et si ça ne tenait qu'à moi, pas de problème, je n'ai pas besoin de vacances. Je vais revenir l'année prochaine pour battre Lewis. Je suis sûr que ce sera une superbe saison et que l'équipe nous donnera encore une voiture exceptionnelle. Nous sommes conscients de la menace constituée par les gars en rouge (les pilotes Ferrari). Nous ne voulons pas qu'ils se rapprochent trop de nous, donc, on va faire le maximum cet hiver pour éviter cela."

AFP