Nico Rosberg GP du Mexique 2015
Le pilote allemand de Mercedes, Nico Rosberg. | YURI CORTEZ / AFP

GP du Mexique - Essais libres : Rosberg reprend la main

Publié le , modifié le

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes) a réalisé le meilleur temps de la 2e séance d'essais libres du Grand Prix du Mexique, vendredi après-midi sur l'Autodrome des Frères Rodriguez, à Mexico City.

Le vice-champion du monde 2014 a bouclé le meilleur de ses 36 tours en 1 minute 21 secondes et 531/1000e, à 195 km/h de moyenne. Soit beaucoup plus vite que le prodige néerlandais Max Verstappen (Toro Rosso), 18 ans, auteur du meilleur chrono (1:25.990) de la 1re séance. Rosberg a bien profité de ses pneus Pirelli tendres pour devancer les deux pilotes Red Bull, Daniil Kvyat et Daniel Ricciardo, dont la puissance supposée réduite du moteur Renault ne semble pas, pour l'instant, constituer un handicap insurmontable à 2.220 m d'altitude, surtout si les ingénieurs du motoriste français trouvent les bons réglages.

L'autre Flèche d'Argent, celle du triple champion du monde Lewis Hamilton, s'est hissée au 4e rang, en net progrès par rapport à son 11e chrono de la 1re séance. L'Anglais a devancé les deux pilotes Ferrari, Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen, lors d'une séance terminée sous une fine pluie d'automne, dans la banlieue de la mégalopole mexicaine. Lors des sept dernières éditions du GP du Mexique, disputées de 1986 à 1992, Nigel Mansell avait souvent assuré le spectacle. Vendredi, c'est l'ex-champion du monde qui prenait des photos et postait des commentaires sur Twitter, lui qui est resté très populaire au Mexique. Les premières impressions sont très favorables, pour la plupart des pilotes, notamment le passage dans le "stadium" où peuvent se masser 40.000 spectateurs. Les tribunes de cette portion très sinueuse étaient déjà bien remplies, vendredi, et 120.000 places assises seront disponibles dimanche pour ce grand retour de la F1 au Mexique. La ligne droite de 1,3 km permet de dépasser les 350 km/h et la moyenne au tour fait de ce nouveau tracé l'un des deux plus rapides du calendrier, avec celui de Monza en Italie.

Quant à Verstappen, héros de la 1re séance, il est parti dans le décor dès le début de cette 2e séance: "Je suis sorti, désolé", a dit sobrement le jeune pilote Toro Rosso sur sa radio de bord, avant de rentrer à son stand tout penaud, sa monoplace étant un peu abîmée. La 3e séance aura lieu samedi à partir de 10h00 locales, puis les qualifications à 13h00 (19h00 GMT, 20h00 françaises).

AFP