La joie de Lewis Hamilton
La joie de Lewis Hamilton | TOSHIFUMI KITAMURA / AFP

GP du Japon : la pole pour Lewis Hamilton

Publié le , modifié le

Pas de suspense à Suzuka samedi où Lewis Hamilton (mercedes) a dominé la séance de qualifications pour s'octroyer la pole-position. Le Britannique s'élancera devant la Ferrari de Sebastian Vettel.

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), leader du championnat, a signé samedi la pole position du Grand Prix du Japon, la 71e de sa carrière, et s'élancera dimanche sur le circuit de Suzuka devant son rival pour le titre, l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari). Vettel a réalisé le 3e temps des qualifications derrière la Mercedes de Valtteri Bottas, mais profite de la pénalité de 5 places infligée au Finlandais pour se hisser en première ligne. Les Red Bull de l'Australien Daniel Ricciardo et du Néerlandais Max Verstappen partiront en deuxième ligne. Le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari) a écopé de cinq places de pénalités et occupera la 11e position sur la grille de départ dimanche. Le Français Esteban Ocon profite des pénalités infligées à Bottas et Räikkönen pour hisser sa Force Indian en 5e position sur la grille.

Il s'agit de la première pole-position obtenue à Suzuka par Lewis Hamilton, sa 10e cette saison. Le triple champion du monde en a profité pour battre le record du circuit détenu par Michael Schumacher depuis 2006. "Cela a vraiment été une super séance, chaque tour était fantastique", a commenté Hamilton, qui a devancé le pilote Ferrari de 472/1000. "Je n'ai jamais été dans cette position ici, mais les Ferrari seront rapides demain (dimanche), et il faudra que nous soyons bons", a-t-il indiqué.

Oco​n en 3e ligne

Le Français Esteban Ocon profite lui des pénalités infligées à Bottas et Räikkönen pour hisser sa Force India en 5e position sur la grille, juste devant son équipier mexicain Sergio Perez. Les deux autres pilotes tricolores, Romain Grosjean (Haas) et Pierre Gasly (Toro Rosso), seront respectivement 13e et 14e au départ. Grosjean a encastré sa monoplace dans un mur de pneus lors de la première partie des qualifications. Si le pilote est sorti indemne de cet accident, sa monoplace était dans un piteux état, avec beaucoup de réparations en vue avant le départ pour les mécaniciens de son écurie américaine.

Les Espagnols Fernando Alonso (McLaren-Honda) et Carlos Sainz Jr (Toro Rosso) partiront eux de la dernière ligne après avoir reçu plusieurs pénalités dues à des changements d'éléments mécaniques sur leurs monoplaces.

francetv sport @francetvsport