Paul di Resta Force India
Paul di Resta a devancé Jenson Button et Sébastien Grosjean lors des essais libres. | PAUL GILHAM/GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

GP du Canada - Essais libres : Di Resta le plus rapide

Publié le , modifié le

Paul di Resta (Force India) a signé le meilleur temps de la 1re séance d'essais libres du Grand Prix du Canada de Formule 1, vendredi matin sur le circuit Gilles-Villeneuve de Montréal, devant le Britannique Jenson Button (McLaren) et le Français Romain Grosjean (Lotus).

Alors que l'écurie indienne participera dimanche à son 100e Grand Prix, di Resta, 8e du championnat, a idéalement entamé le week-end en profitant, en toute fin de séance, d'une piste séchante sur la trajectoire idéale, sur laquelle ses pneus medium lui ont permis de signer un tour en 1 min 21 sec 020/1000. En tournant quand même à huit secondes de la pole position de Sebastian Vettel en 2012, di Resta, 27 ans, a clairement affiché les ambitions de l'équipe rachetée fin 2007 par le milliardaire indien Vijay Mallya, alors qu'elle s'appelait Spyker. Son coéquipier Adrian Sutil a été moins chanceux et a dû se contenter du 14e chrono. 

Grosjean se débrouille bien

Di Resta a devancé de moins d'un dixième l'Anglais Jenson Button (McLaren), vainqueur en 2011 à Montréal de la course la plus longue (plus de quatre heures) de l'histoire de la F1. Le champion du monde 2009 compte sur les conditions météo pour redresser la barre après un début de saison décevant pour l'écurie anglaise. Button a fait un peu mieux que le Français Romain Grosjean (Lotus), 3e  temps, l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) et l'autre pilote Lotus, le Finlandais Kimi Räikkönen, qui ont tous terminé en pneus medium une séance entamée en pneus intermédiaires sur une piste détrempée.

L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull), triple champion du monde en titre mais jamais victorieux au Québec, a longtemps pointé en haut de la feuille des temps, devant son compatriote Nico Rosberg (Mercedes), victorieux fin mai à Monaco. Ils ont dû se contenter finalement des 9e et 7e temps, devancés aussi par l'Australien Daniel Ricciardo (Toro Rosso), 6e chrono. Plusieurs pilotes se sont fait piéger pendant cette séance disputée en conditions automnales, notamment le Français Jules Bianchi (Marussia) qui n'a pu faire que huit tours, et le Vénézuélien Pastor Maldonado (Williams) qui a  tapé le mur dans la première chicane et terminé la séance à contre-sens, museau abîmé.

AFP