Nico Rosberg en pole (GP du Brésil 2015)
Au Brésil, Nico Rosberg est en pole position pour la cinquième fois de la saison. | ANDREJ ISAKOVIC / AFP

GP du Brésil : Rosberg en pole devant Hamilton et Vettel

Publié le , modifié le

Malgré des essais globalement dominés par le récent champion du monde Lewis Hamilton (Mercedes), c'est finalement son coéquipier, Nico Rosberg, qui a remporté les qualifications du Grand Prix du Brésil en signant un meilleur tour en 1'11''282 (215 km/h de moyenne) sur le circuit de la ville natale d'Ayrton Senna, Sao Paulo. L'Allemand partira de la pole position, sa cinquième cette saison, devant Lewis Hamilton, Sebastian Vettel (Ferrari) et Valterri Bottas (Williams). Départ du Grand Prix demain à 17h, heure française.

"Ce qui se passe aujourd'hui n'a aucune importance par rapport à la tragédie d'hier à Paris", a réagi Rosberg. Comme ses collègues, il observera une minute de silence dimanche avant le départ en mémoire des victimes des attentats commis vendredi soir dans la capitale française et qui ont fait au moins 128 morts. Lors de ce nouveau duel pour la pole entre les deux pilotes des Flèches d'Argent, Rosberg a devancé Hamilton de moins d'un dixième de seconde (78 millièmes de seconde exactement). Il sera donc en position idéale pour récidiver à Interlagos où il avait gagné l'an dernier. "Il n'y a rien de spécial à tirer comme conclusion, j'ai encore le plus grand nombre de pole positions cette année et je suis triple champion du monde. Il y a des jours où l'on n'arrive pas à tout bien faire", a réagi Hamilton.

Comme on pouvait s'y attendre au vu des essais libres, Sebastian Vettel (Ferrari) a pris la 3e place sur la grille et attendra le moment fatidique du feu vert, dimanche à 14h00 locales (17h00 françaises) à côté de son coéquipier finlandais Kimi Räikkönen. Celui qui a réalisé le 4e temps de ces qualifications, l'autre Finlandais Valtteri Bottas (Williams), sera en effet pénalisé de trois places sur la grille pour avoir dépassé vendredi sous le régime des drapeaux rouges. Il partira donc sur la 4e ligne à côté du héros local, son coéquipier brésilien Felipe Massa.