Lewis Hamilton
Lewis Hamilton devant la meute au départ du GP du Mexique | AFP

GP du Brésil : Hamilton s'impose, Rosberg devra attendre pour le titre

Publié le , modifié le

Nico Rosberg ne sera pas sacré champion du monde au Brésil. Le pilote de Mercedes s’est fait battre par son coéquipier Lewis Hamilton à Sao Paulo, ce qui permet au Britannique d’y croire encore pour le titre. Pour connaître le nouveau champion du monde, il faudra ainsi attendre le 27 novembre et le dernier Grand Prix de la saison, à Abu Dhabi. Mais nul doute que ce Grand Prix du Brésil restera dans les mémoires. Conditions dantesques, interruptions de course, les adieux de Massa…Retour sur les grands moments de la course.

Ce Grand Prix du Brésil a déjà démarré avec dix minutes de retard, à cause de la pluie, et sans le Français Romain Grosjean, victime d’une sortie de piste lors de la mise en grille. En pole position, Lewis Hamilton (Mercedes) met la pression à son coéquipier Nico Rosberg, qui en cas de victoire ici à Sao Paulo, serait également le nouveau champion du monde. La course est interrompue une première fois, au 20e tour, suite à un nouvel accident : tous les pilotes rentrant aux stands et sortant de leur cockpit. Sebastian Vettel venait alors de réclamer, sur la radio de bord: "Combien de voiture accidentées faudra-t-il avant un drapeau rouge ?"

Une deuxième interruption de course

Une deuxième interruption de course se fait au 28e tour, causant l’agacement prononcé de la plupart des pilotes, ainsi que des spectateurs. Le Grand Prix redémarre enfin, après quelques tours neutralisés par la voiture de sécurité. Ce qui n’empêche pas le héros local Felipe Massa (Williams) d’être victime d’une sortie de route. Le voilà qui doit abandonner son dernier Grand Prix du Brésil. Le pilote de 35 ans qui arrêtera la F1 en fin de saison est rentré trempé, en pleurs à son stand, en tenant un drapeau brésilien derrière sa tête et en saluant les fans brésiliens.

Devant, Lewis Hamilton mène toujours la danse, devant Rosberg, qui a vu un temps sa deuxième place menacée par Verstappen (Red Bull). Ce sont ces trois mêmes hommes qui termineront finalement sur le podium, à l’issue de 71 tours parcourus dans des conditions dantesques. Avec cette victoire, le Britannique met une pression considérable sur son coéquipier et meilleur ennemi, qui manque là une occasion de remporter le titre. Hamilton revient ainsi à 12 points de Rosberg. Rendez-vous à Abu Dhabi, pour le dernier Grand Prix de la saison, le 27 novembre prochain. 

Hamilton : "Un rêve de gagner ici"

"Cela a toujours été mon rêve de gagner ici, depuis les premières fois que j'ai vu courir Ayrton Senna", a déclaré Hamilton sur le podium. "Je vais faire mon maximum à Abou Dhabi mais là, pour l'instant, je veux profiter de ce moment", a ajouté le triple champion du monde, comme le regretté Ayrton, idole absolue des fans brésiliens de F1. "C'était des conditions très difficiles", à souligné Rosberg, bien heureux de terminer deuxième. 

Le classement du Grand Prix:

1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) les 305,909 km en 3 h 01:01.335
2. Nico Rosberg (GER/Mercedes) à 11.455
3. Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer) à 21.481
4. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) à 25.346
5. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 26.334
6. Carlos Sainz Jr (ESP/Toro Rosso-Ferrari) à 29.160
7. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) à 29.827
8. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) à 30.486
9. Felipe Nasr (BRA/Sauber-Ferrari) à 42.620
10. Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda) à 44.432
11. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) à 45.292
12. Estéban Ocon (FRA/Manor-Mercedes) à 45.809
13. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Ferrari) à 51.192
14. Kevin Magnussen (DEN/Renault) à 51.555
15. Pascal Wehrlein (GER/Manor-Mercedes) à 1:00.498
16. Jenson Button (GBR/McLaren-Honda) à 1:21.994

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou