GP d'Europe - Schumacher et Hamilton convoqués par la direction de course

Publié le , modifié le

L'Allemand Michael Schumacher (Mercedes), 3e du Grand Prix d'Europe de Formule 1, ce dimanche à Valence, et le Britannique Lewis Hamilton (McLaren), qui a abandonné sur accident au 56e et avant-dernier tour, ont ensuite été convoqués par la direction de course.

Schumacher, monté sur le podium pour la première fois depuis son retour en F1, début 2010, après trois ans de congé sabbatique, allait devoir s'expliquer sur le fait de ne pas avoir ralenti en toute fin de course, sous le régime des drapeaux jaunes provoqué par l'accrochage d'Hamilton avec le Vénézuélien Pastor Maldonado (Williams).

Facteur aggravant, Schumacher, sept fois champion du monde de F1, aurait aussi utilisé à ce moment-là, son aileron arrière ajustable (DRS), qui procure un avantage en termes de vitesse de pointe et permet de dépasser, dans des zones bien précises du circuit, un concurrent dont on s'est rapproché à moins d'une seconde. L'Allemand, parti de la 12e place sur la grille, était à ce moment-là en lutte pour la 3e place avec l'Australien Mark Webber (Red Bull), parti 19e après des qualifications gâchées samedi par plusieurs problèmes techniques (problème hydraulique, boîte de vitesses, DRS).

De son côté, Hamilton a été convoqué pour expliquer les circonstances de son accrochage avec Maldonado, alors que les deux pilotes luttaient eux aussi pour la 3e place, dans l'avant-dernier tour de la course. Leur accrochage a aussitôt permis à Schumacher et Webber de gagner deux places chacun, instantanément.