GP des Etats-Unis F1 météo difficile 2015
Le circuit des Amériques, à Austin (Texas), est de plus en plus gorgé d'eau après les nombreuses précipitations qui se sont abattues suite au passage de l'ouragan Patricia au Mexique. | ERIC VARGIOLU / E.V.A. / DPPI media

GP des USA : les qualifications reportées à dimanche matin

Publié le , modifié le

Après cinq reports consécutifs à cause des précipitations s'abattant sur Austin au Texas, les organisateurs ont finalement de reporter les qualifications à dimanche matin (9h00 locales, 14h en France). Elles devaient initialement débuter à 13h00 locales (18h00 GMT) ce samedi, mais les conditions météorologiques extrêmes régnant sur le Circuit des Amériques sont particulièrement difficiles.

Les "qualifs" ont d'abord été reprogrammées à 13h30 locales (20h30 en France) avant d'être repoussées à nouveau toutes les trente minutes à cinq reprises. Depuis vendredi, la météo est très mauvaise sur le Texas, avec des fortes précipitations, conséquences du passage de l'ouragan Patricia au Mexique. Patricia, annoncé comme le plus fort ouragan de l'histoire météorologique, a été rétrogradé en simple tempête tropicale et affecte désormais le Texas où les autorités ont lancé des alertes inondations. Le service météorologique national (NWS) prévoit des précipitations également pour dimanche.

Si les qualifications devaient être complètement annulées et selon le règlement de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), les résultats de la troisième séance d'essais libres, qui a eu lieu samedi matin, sous la pluie, détermineraient la grille de départ. Le Britannique Lewis Hamilton, auteur du meilleur chrono sous la pluie, s'élancerait alors en pole position. Le leader du Championnat du monde, qui peut remporter le titre 2015 dès dimanche, avait devancé les Allemands Sebastian Vettel (Ferrari) et Nico  Hülkenberg (Force India). Dans ce cas, Vettel s'élancerait en 13e position, puisque son écurie a changé le moteur de sa monoplace et épuisé son quota pour la saison. Le coéquipier de Hamilton, Nico Rosberg, a signé le 9e temps de cette séance, mais il s'élancerait en 7e position en raison des pénalités infligés aux pilotes Ferrari, Vettel et Kimi Räikkonen.